Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La Fed laisse indifférent, vers une poursuite de la consolidation
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 398.68 -0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 438.59+ Haut : 4 362.93+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 2 824 590 KVolume :

CAC 40 : La Fed laisse indifférent, vers une poursuite de la consolidation

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé mercredi sur une note hésitante avant la décision monétaire de la Fed qui devrait tomber dans la soirée. Du côté des publications, le marché a bien accueilli les chiffres de Schneider Electric et de Total, mais la nouvelle chute de Sanofi a clairement pesé sur la tendance. L'indice CAC 40 a fini sur les 4 110 points (-0,05%).

La Banque centrale américaine a rendu hier soir, après Bourse en France, son verdict sur les taux à l'issue de sa réunion de politique monétaire, sans aucune surprise, ni dans l'application de sa politique monétaire à court terme, ni dans le ton. Aucune inflexion de langage n'a fait réagir les opérateurs outre Atlantique.

Sanofi (-4,5%). Le groupe pharmaceutique a été de nouveau secoué aujourd'hui, à la suite de l'évincement du directeur général Christopher Viehbacher, intervenu au lendemain de l'annonce de perspectives prudentes et d'une forte baisse de l'action (-10,6%). Par ailleurs, Jefferies a abaissé sa recommandation sur la valeur de "Achat" à "Conserver" en ramenant son objectif de cours de 97 à 75 euros. Deutsche Bank a également dégradé le dossier...

Côté valeurs, Numericable s'est envolé de 11,1%. Plutôt discrète à l'ouverture de la Bourse hier matin, l'action Numericable s'est mise à accélérer peu avant midi et a terminé en trombe sur les 53,75 euros. Le câblo-opérateur, qui vient de recevoir le feu vert de l'Autorité de la concurrence au projet de rachat de SFR, a annoncé mercredi le lancement d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription d’un montant d’environ 4,7 milliards d’euros.

Ubisoft était bien orienté (+4,1%), porté par les perspectives solides annoncées la veille par son homologue américain Electronic Arts. Cette nouvelle tombe à point nommé pour l'éditeur français, qui publiera demain ses résultats du premier semestre 2014-15. Par ailleurs, Bryan Garnier a réitéré une recommandation "Achat" et un objectif de cours de 21 euros sur Ubisoft.

STMicroelectronics (-10%). Le titre a inscrit mercredi un plus bas depuis fin 2012, après la publication d'un troisième trimestre en ligne avec les attentes mais jugé très décevant en termes de perspectives. Pour le quatrième trimestre 2014, le groupe de semi-conducteurs a dit anticiper un chiffre d’affaires au mieux stable comparé au trimestre précédent, et pouvant reculer jusqu'à -7% en séquentiel. Credit Suisse a évoqué pour sa part une prévision "inquiétante", et a confirmé une opinion négative sur le dossier.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions se sont légèrement contracté, les opérateurs préférant l'option "consolidation" à la fin de la réunion du Comité de politique monétaire de la Fed. Le Dow Jones et le Nasdaq Composite ont respectivement perdu 0,19% à 16 974 points et 0,33% à 4 549 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est contracté de 0,14% à 1 982 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.2580$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 81.9$ environ.

Sur le plan des publications macroéconomiques ce jeudi, les opérateurs prendront connaissance de l'indice des prix à la consommation en Espagne à 09h00, du PIB espagnol pour le troisième trimestre à 09h00, de la variation du nombre de demandeurs d'emploi en Allemagne à 09h55, du PIB américain pour le troisième trimestre à 13h30, des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage outre Atlantique à 13h30, du discours de la Présidente de la Fed, J. Yellen, à 14h00, et de l'indice des prix à la consommation en Allemagne à 14h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

L'indice phare français montre clairement des signes de fatigue, notamment celui de l'échec à franchir aisément sa moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), désormais niveau de résistance court terme significatif pour les cours. En outre, l'attitude des opérateurs outre Atlantique à l'issue d'une réunion de la Fed sans surprise, invitera à anticiper une poursuite de cette épisode de consolidation.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4171.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4047.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4171.00 / 4319.00 / 4510.00
  • Support(s) : 4047.00 / 3789.00 / 3600.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -5 % / -2 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -9 % / -16 % / -22 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : La Fed laisse indifférent, vers une poursuite de la consolidation (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La Fed laisse indifférent, vers une poursuite de la consolidation (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...