Bourse > CAC 40 > CAC 40 : La baisse pourrait s'accélérer à la bourse de paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 056.74 +0.21 % Temps réel Euronext Paris
5 063.70Ouverture : 5 073.23+ Haut : 5 056.74+ Bas :
-0.14 %Perf Ouverture : 5 046.20Clôture veille : 1 117 070 KVolume :

CAC 40 : La baisse pourrait s'accélérer à la bourse de paris

(Tradingsat.com) - Après un début de journée hésitant, la Bourse de Paris a sombré dans le rouge. L'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0.71% à 3 807 points. A Londres le Footsie 100 a reculé de 0.67% à 5 703 points et à Francfort, le Dax 30 a terminé en baisse de 0.40% à 6 490 points.

Les statistiques macroéconomiques publiées mardi n'ont pas séduit. En Europe, les opérateurs ont pris connaissance d'un indice ZEW en repli pour le mois d'octobre. L'indice du sentiment économique en Allemagne a reculé à -7.2 contre -4.3 le mois précédent et -7 attendu par les économistes. Pour rappel, le ZEW publié par le "Zentrum für Europäische Wirtschaftsforschung" mesure le sentiment de confiance des investisseurs allemands.

Outre-Atlantique, les mises en chantier de logements pour le mois de septembre sont ressorties à 610 000, soit +0.3% par rapport au chiffre révisé du mois précédent (608 000) et +4.1% en glissement annuel. Le consensus était situé à 590 000 unités. Les permis de construire ont quant à eux atteint 539 000 unités, contre un chiffre révisé de 571 000 le mois précédent (-5.6%) et un consensus de 580 000.

Il faut dire aussi que les inquiétudes liées à la Chine ont pesé sur la tendance. La Banque populaire de Chine a en effet surpris les marchés mardi en annonçant, pour la première fois depuis 2007 le relèvement de ses taux directeurs. La hausse, de 25 points de base, porte le taux de dépôt pratiqué par l'institution à 2.5 % ; le taux de prêt à un an est porté à 5.56 %. Suite à cette annonce, le dollar a fortement rebondi et le secteur des matières premières a nettement corrigé. Le brut léger est passé sous la barre des 80$ le baril.

Du côté des valeurs, Renault a confirmé sa bonne tenue en terminant sur un gain de 2.5% à 40.1 euros. Le titre a profité d'une note de Natixis qui a remonté son objectif de cours de 48 à 55 euros après la vente de la participation du groupe dans Volvo.

Natixis (+2.5%) et le secteur bancaire dans son ensemble ont bien tenu suite au bon accueil qui a été réservé aux résultats des banques américaines. Société Générale et Crédit Agricole ont gagné respectivement +1.6% et +0.6%.

Après les bons chiffres de JP Morgan et ceux plus mitigés de Citigroup, la saison des trimestriels s'est poursuivie avec cette fois Goldman Sachs et Bank of America. La première a annoncé un bénéfice net en baisse de 43% à 1.74 milliard de dollars, ou 2.98$ par action, au titre du troisième trimestre 2010. Ce chiffre est évidemment très inférieur aux 3 Mds$ de profits enregistrés un an avant sur la même période (5.25$ par action), mais dépasse les attentes des économistes (2.32$). Les revenus générés dans la banque d'investissement ont bondi de 24%, sur des revenus totaux de 8.9 Mds$, en repli de 28% par rapport au T3 2009. La seconde, Bank of America, a fait état d'une perte nette trimestrielle de 7.3 Mds$, ou 77 cents par action, sous le coup d'une charge exceptionnelle de 10.4 Mds$ dans la division cartes de crédit, qui avait été annoncée lors des résultats du second trimestre. Hors charges de dépréciation de survaleur, le bénéfice net ressort à 3.1 Mds$, ou 27 cents par titre, contre 16 cents attendu par Wall Street.

Plus forte baisse de l'indice parisien, Alcatel-Lucent a trébuché de 3.52% à 2.54 euros. L'ensemble du compartiment technologique a été pénalisé par les perspectives décevantes du géant de Cupertino Apple. La firme de Steve Jobs a donné des prévisions de bénéfice inférieures aux attentes pour son prochain trimestre et dévoilé des ventes d'iPads trop courtes.

Apple a tout de même dopé son bénéfice de 70% au quatrième fiscal 2010, grâce aux ventes robustes d'iPhones, et dégagé un chiffre d'affaires record de 20.3 Mds$, contre 12.2 Mds$ l'an passé. Le groupe Steria a plongé de 8.7% à 21.1 euros, sanctionné après sa publication du troisième trimestre. La SSII a pourtant dévoilé hier un chiffre d'affaires de 402.8 millions d'euros, en hausse de 8% et supérieur aux attentes (388.7 millions d'euros pour le consensus). Mais Steria a lancé un avertissement sur ses résultats 2010. "La situation particulière du deuxième semestre 2010 dans le secteur public britannique affectera les résultats du groupe sur cette période notamment du fait d'un moindre niveau d'activité que prévu", a indiqué la société.

A noter aussi que Havas a reculé de 1% après la publication hier soir d'un chiffre d'affaires de 368 millions d'euros au titre du troisième trimestre, en croissance réelle de +12.6% par rapport à la même période de l'année précédente.

Outre-Atlantique, la Bourse américaine a terminé en forte baisse. Le Dow Jones 30 a clôturé en baisse de 1.48% sous les 11 000 points, le Nasdaq Composite s'est replié de 1.76% à 2 437 points et l'indice phare de Wall Street, le S&P500, a terminé en baisse de 1.59% à 1 166 points.

Ce mercredi matin, le contrat à terme sur le CAC 40, pour le mois de novembre, recule actuellement de 0.27% à 3797 points. Cette orientation laisse présager une ouverture en baisse de l'indice parisien. Sur le marché des changes, l'euro s'échange actuellement contre 1.3794 dollar.

Graphiquement, la situation se dégrade. Les cours se stabilisent toujours au-dessus des 3 800 points mais la dynamique acheteuse s'épuise. A moyen terme, l'indice ne présente pas pour le moment de signaux de faiblesse tant que les 3 800 points font office de support. A court terme cependant, la cassure des 3800 points pourrait entraîner un fort mouvement de correction en direction des 3 730-3 700 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre pour la séance à venir. Cependant, on prendra soin de noter qu'un franchissement des 3 860 points raviverait la tension à l'achat tandis qu'une rupture des 3 800 points relancerait la pression vendeuse.

Au chapitre macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance à 11h00 des prix à la production industrielle en Allemagne. Outre-Atlantique, les stocks de pétrole nous serons communiqués à 16h30. La journée se terminera à 20h00 avec le Livre Beige de la Fed. (Heure de Paris)

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : La baisse pourrait s'accélérer à la bourse de paris (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : La baisse pourrait s'accélérer à la bourse de paris (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...