Bourse > CAC 40 > CAC 40 : L'emploi et le pétrole font trébucher wall street
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 735.48 +0.87 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 748.51+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 4 863 280 KVolume :

CAC 40 : L'emploi et le pétrole font trébucher wall street

(Tradingsat.com) - Après six séances de hausse consécutives qui ont totalisé une reprise de 9% pour l'indice phare parisien, l'heure était aux prises de bénéfices ce mercredi. Le retour à l'équilibre tenté à la mi-journée a finalement échoué et le Cac 40 s'est laissé emporter par la pression vendeuse qui a notamment été accentuée par l'ouverture dans le rouge des marchés américains. Ces dégagements interviennent alors que sur le plan macro-économique, la zone Euro a vu ses prix à la production chuter de 1.9% sur le mois de novembre ce qui était bien supérieur au consensus. Ce nouveau fléchissement renforce l'hypothèse d'une prochaine baisse des taux par la BCE lors de sa réunion prévue pour le 15 janvier. Mais la douche froide est en fait venue des États-Unis avec la publication mensuelle du cabinet ADP qui a évoqué le chiffre de 693000 destructions d'emplois pour le mois de décembre. Les marchés américains ont plongé dans le rouge et craignent le pire avant la publication d'importantes statistiques par le département du travail vendredi. Après être tombé sur un point bas à 3316 en repli de 2.35%, le Cac 40 a finalement clôturé en baisse de 1.48% à 3346 points dans un volume de 3.4 Milliards d'euros. PPR a accusé la plus forte baisse du Cac 40 en recul de 7.10%. Contre la tendance les valeurs liées au secteur automobile se sont distinguées avec une hausse de 3.68% de Peugeot ou encore 2.76% de Renault alors que des nouvelles plus rassurantes émergeaient des États-Unis où General Motors a déclaré ne pas avoir besoin de nouveaux financements de la part de l'état pour assurer sa survie. Sur le plan des valeurs technologiques, la situation s'est nettement assombrie après l'annonce par Intel (-6%) d'un nouvel avertissement sur chiffre d'affaires,le deuxième en trois mois, il n'en n'a pas fallu plus pour faire plonger le Nasdaq de 3.23%. Suite à la publication des stocks de brut américains dont les volumes ont fortement augmenté, le pétrole a enregistré un sévère revers s'effondrant de 12% à 42 dollars et emportant dans son sillage des poids lourds du Dow Jones qui a dans la foulée reculé mercredi en clôture de 2.72%. Sur le front gazier, la situation s'est aggravée et le ton monte entre l'Europe et la Russie alors qu'aucun pays européen n'échappe à la crise, des usines Slovaques du groupe PSA ou de Kia Motors ont d'ores et déjà annoncé un arrêt de leur production en raison des pénuries de gaz. Tandis que la vague de froid provoque des records de consommation en France, GDF Suez a reconnu que le réseau de gaz français était « sous tension ». En Asie, dans le sillage des marchés américains, la bourse de Tokyo a clôturé cette journée de jeudi en forte baisse de 3.90% mettant ainsi un terme à sept séances de hausse consécutives.

Graphiquement après un joli rally haussier qui a conduit l'indice des 3094 points le 24 décembre aux 3426 points mardi, le Cac 40 donne une première alerte qui va dans le sens d'une correction d'ordre technique. Celle-ci est tout à fait légitime et pourrait à court terme ramener l'indice au contact de ses moyennes mobiles courtes à 10 et 20 jours, vers 3240 points, sans toutefois que cela remette en cause la tendance qui reste encore à la hausse comme en témoigne le canal ascendant au sein duquel l'indice oscille depuis maintenant plus d'un mois.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 3363 points raviverait la tension à l'achat.

Les rendez-vous macro-économiques débuteront à 11h en zone Euro avec la deuxième publication du PIB pour le troisième trimestre et le taux de chômage et se poursuivront aux États-Unis par les inscriptions hebdomadaires au chômage prévues pour 14h30.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'emploi et le pétrole font trébucher wall street (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'emploi et le pétrole font trébucher wall street (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...