Bourse > CAC 40 > CAC 40 : L'appétit pour le risque se tarit
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 488.69 -0.47 % Temps réel Euronext Paris
4 494.50Ouverture : 4 498.35+ Haut : 4 476.86+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 4 509.82Clôture veille : 2 547 510 KVolume :

CAC 40 : L'appétit pour le risque se tarit

(Tradingsat.com) - Bien orientée en début de séance, la Bourse de Paris s’est retournée à la baisse mercredi, les investisseurs exprimant leurs inquiétudes sur la croissance économique mondiale après les élections américaines. Le marché s'interroge sur la capacité du gouvernement américain à régler la question du "mur budgétaire" après la réélection de Barack Obama à la présidence des États-Unis.

Faute d'accord entre démocrates et républicains d'ici au 31 décembre, des coupes budgétaires massives et des hausses d'impôts importantes vont entrer en vigueur automatiquement pour réduire le déficit public, au risque de tuer la fragile reprise économique de la première puissance mondiale.

Par ailleurs, le président de la Banque centrale européenne (BCE) Mario Draghi a déploré, ce mercredi, une situation économique faible dans la zone euro, qui devrait encore durer. La décision sur les taux en Zone Euro sera annoncée aujourd'hui.

A noter enfin que la Commission Européenne a abaissé ses prévisions de croissance pour la zone euro à +0,1% en 2013, contre une précédente estimation de +1%. Elle a également revu en baisse celle de l'Allemagne, de +1,7% à +0,8%.

Dans des volumes nourris, le CAC 40 a chuté de 2% à la clôture, vers les 3 409 points, dans un marché qui a fortement sanctionné les valeurs technologiques comme STMicroelectronics (-7%), en dépit de quelques publications bien accueillies.

Veolia (+4,9%), Alstom (+1,4%) et BNP Paribas (+1,1%) ont ainsi échappé à la morosité ambiante. BNP a publié mercredi matin un bénéfice net de 1,3 milliard d'euros au 3ème trimestre, supérieur aux attentes du marché. Des résultats en forte hausse par rapport au T3 2011, qui avait été marqué par le provisionnement de la dette grecque à hauteur de 2 Mds€.

Danone a résisté (-0,2%) alors que l'investisseur activiste Nelson Peltz a acquis une participation de 1% dans le spécialiste des produits laitiers frais, selon le Financial Times.

De son côté, AXA a souffert (-3,4%), l’assureur français ayant abaissé ses prévisions pour 2015 à l’occasion de sa journée investisseurs.

De l’autre côté de l’Atlantique, les principaux indices ont subi de lourds dégagements, dans un marché de nouveau disposé à choisir une tendance, les initiatives se libérant après le verdict des urnes. La confiance est pour l’heure menacée par l’épée de Damoclès que constitue l’échéance de la « falaise budgétaire ». Finalement, mercredi, le Dow Jones (-2.36%) a enfoncé son ménagement le seuil des 13 000 points et le Nasdaq Composite (-2.48%) celui des 3 000. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a dévissé de 2.37%, retrouvant des niveaux inédits depuis le 7 août.

Un point sur les autres classes d'actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, l'Euro se traitait à un niveau proche des 1.2760$. En Europe, le baril de brent se négociait à 107$ environ.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le retour des volumes de transactions hier, peut enfin donner du sens à l'étude des bougies de transaction. Celle tracée hier, en marubozu noir, en avalement baissier très significatif, est très inquiétante à court terme. Le puissant gap baissier observable par ailleurs sur le Nasdaq Composite hier ne laisse que peu de doute sur l'état de l'appétit pour les marchés actions lors des séances à venir. Avis baissier avec objectif à 3 350 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif pour la séance à venir. On prendra cependant soin de noter qu'un franchissement des 3 600 points raviverait la tension à l'achat.

Sur le plan macroéconomique, les opérateurs prendront connaissance de l'annonce sur les taux au Royaume-Uni (13h00) et en Zone Euro (13h45) avant de devoir composer avec deux chiffres américains importants : mes inscriptions hebdomadaires au chômage et la balance commerciale, à 14h30.


Connaissez-vous le Baromètre Européen Des Marchés ? Il s'agit d'une façon ludique et originale de donner ses anticipations sur l'évolution des marchés à court terme et de partager ce sentiment avec les investisseurs européens réunis par BNP Paribas Produits de Bourse. Plus de 13 000 investisseurs en France, en Allemagne et en Espagne ont déjà participé ! Cliquez ici pour découvrir cette enquête.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 3519.00 / 3543.00
  • Support(s) : 3382.00 / 3350.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -28 % / -27 %
  • Ecart(s) support : -33 % / -34 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : L'appétit pour le risque se tarit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : L'appétit pour le risque se tarit (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...