Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Investiture glaciale d'obama sur les marchés
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

CAC 40 : Investiture glaciale d'obama sur les marchés

(Tradingsat.com) - Le Cac 40 a fait preuve de volatilité ce mardi : après un point haut en milieu de matinée à 3031, en progression de 1.40%, l'indice est peu à peu revenu sur ces gains pour se laisser ensuite entraîner dans une spirale baissière et finalement abandonner en clôture 2.15% à 2925 points dans un volume de 3.1 Milliards d'euros. La nouvelle remontée du sentiment des investisseurs allemands selon l'institut Zew en fin de matinée a rapidement été esquivée pour laisser place à de nouveaux doutes sur l'état des secteurs bancaire ou automobile. A ce sujet, les états généraux qui se tenaient hier ont débouché sur un plan d'aide d'un montant de 5 à 6 Milliards d'euros visant à soutenir les constructeurs. En contrepartie, les acteurs de la filière automobile devront donner des garanties contre une délocalisation excessive. Ce plan n'a visiblement pas eu l'effet souhaité sur les cours des constructeurs avec un effondrement de 8.78% de Renault ou de 6.48% de Peugeot. Concernant le secteur financier, les bancaires restaient lourdement attaquées. Pour la seconde journée consécutive Société Générale a été la lanterne rouge du Cac 40 avec un repli de 13.67%, suivi de près par son concurrent BNP Paribas (-13.33%). Après trois jours de fermeture, les marchés américains ont ouvert dans la douleur et ce malgré un jour historique pour toute la nation avec la prestation de serment de Barack Obama. Tout espoir de rebond pour célébrer cet évènement a rapidement été balayé et c'est au contraire la contagion des dernières mauvaises nouvelles tombées en Europe avec notamment l'annonce de pertes abyssales de Royal Bank of Scotland qui n'a pas tardé à se faire ressentir sur les bancaires américaines. De son côté les chiffres publiés par State Street ont visiblement déçu et le premier gérant d'actifs institutionnels a lâché 59% pour cette seule séance de mardi. L'hémorragie n'a pas pu être stoppée pour Citigroup ou Bank of America qui ont respectivement abandonné 20 et 29%. Alors que l'Amérique tout entière était focalisée sur la cérémonie d'investiture de Barak Obama et qu'une immense ferveur populaire était ressentie, les marchés ont réservé un accueil glacial au quarante-quatrième Président des États-Unis en creusant leurs pertes en cours de journée pour sombrer en clôture de 4.01% pour le Dow Jones et de 5.78% pour le Nasdaq. Après bourse, le géant IBM a publié des trimestriels supérieurs au consensus avec un bénéfice net en hausse de 12%, de quoi apaiser momentanément les opérateurs qui craignent des résultats catastrophiques sur nombre de grosses sociétés. En France, la ministre des Finances, Christine Lagarde, a confirmé hier une aide de 10 Milliards supplémentaire pour les banques. Alors que les déclarations se sont enchaînées pour annoncer la renonciation des dirigeants bancaires à leur bonus, le gouvernement pourrait aussi conditionner cette aide au non versement de dividendes afin de donner la priorité aux renforcements des capitaux des établissements. En Asie, l'indice Nikkei est resté sous pression baissière abandonnant en clôture 2.04%.

Graphiquement la sanction est sans appel après la rupture des planchers de décembre à 2957 points. Le Cac 40 reste englué dans une pression baissière puissante et aligne une huitième bougie rouge consécutive. L'indice s'apprête maintenant à en découdre avec les planchers de 2008 inscrits à 2839 points le 20 novembre. Rien ne vient pour le moment soutenir le scénario d'un rebond si celui-ci devait toutefois se produire, il s'inscrirait dans un contexte purement technique et n'écarterait en aucun cas le risque de nouvelle hémorragie.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis négatif sur la séance à venir. Seul un franchissement des 2960 points raviverait la tension à l'achat.

Sur le plan macro-économique, la journée sera calme, seuls les rapports hebdomadaires des stocks pétroliers US sont attendus à 16h35.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Investiture glaciale d'obama sur les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Investiture glaciale d'obama sur les marchés (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...