Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Geste vain de l'opep
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 850.67 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
4 834.30Ouverture : 4 869.38+ Haut : 4 818.88+ Bas :
+0.34 %Perf Ouverture : 4 841.14Clôture veille : 4 247 510 KVolume :

CAC 40 : Geste vain de l'opep

(Tradingsat.com) - La place parisienne était attendue en hausse, ce mercredi, après le geste historique de la Fed qui a réduit son taux directeur à une marge sans précédent de 0 à 0.25%. La pression acheteuse n'a toutefois pas été à la hauteur et rapidement l'indice a effacé ses gains pour même retomber en milieu de matinée sur un point bas à 3188, en repli de 1.90%. Sur le plan des valeurs, la situation était très tendue pour BNP Paribas (-17.24%) qui a été sévèrement sanctionnée, et cela dans un volume très étoffé, après l'annonce d'une perte de 710 Millions d'euros de sa branche banque de financement et d'investissement (BFI). De plus la banque a menacé de retirer son offre sur Fortis alors que le démantèlement du groupe a pour le moment été suspendu par la justice belge. Les autres valeurs du secteur étaient aussi à la peine comme Société Générale (-5.77%) ou encore Dexia (-5.57%). Sur le plan macro-économique, les prix à la consommation en Europe ont chuté de 0.5% sur le mois de novembre et cela sous l'effet de la baisse sensible des prix de l'énergie. Sur le front du pétrole, le consensus attendait une baisse de la production de 2 millions de barils par jour et c'est effectivement ce qui a été annoncé par l'Opep ce mercredi en réunion à Oran. Cela n'a toutefois pas empêché le pétrole de reprendre son trend baissier pour repasser sous la barre des 40 dollars sur le Nymex à New York, du jamais vu depuis quatre ans. Sur le plan des sociétés, après Goldman Sachs qui avait certes annoncé un fort déficit mais moins important que prévu, la surprise n'a pas été aussi bonne du côté de son concurrent Morgan Stanley qui a fait état d'une perte supérieure au consensus de l'ordre de 2.2 Milliards de dollars. Le Cac 40 est resté sans véritable direction en seconde partie de séance et a finalement clôturé la journée sur un léger repli de 0.30% dans un volume en sensible progression par rapport à la veille de 4.2 Milliards d'euros. Concernant les valeurs, la situation a été très disparate et si les bancaires ont souffert, cela n'a pas été le cas de PPR (+7.71%) qui s'est offert une deuxième séance de belle hausse ou encore d'ArcelorMittal qui a réussi à gagner près de 4%. De l'autre côté de l'Atlantique, les marchés ont replongé dans le rouge après le rally haussier de la veille, le Dow Jones a lâché 1.12% et le Nasdaq 0.67%. Les valeurs liées au secteur de l'énergie ont pesé sur la tendance alors que le brut s'enfonçait malgré la décision d'une baisse drastique de la production. A noter l'annonce par le constructeur automobile américain Chrysler de la mise au chômage technique de l'ensemble de ses usines pour un mois. Sur le Forex, la devise européenne a enregistré la plus forte hausse de son histoire face au dollar en bondissant au-dessus des 1.44 tandis que des responsables de la BCE ont pour le moment écarté une nouvelle baisse des taux européens à la prochaine réunion du Comité prévue pour janvier.

Graphiquement la hausse constatée à l'ouverture mercredi a précisément permis à l'indice de venir refermer un gap horaire laissé à 3306 points avant que le Cac 40 revienne osciller autour de ses moyennes mobiles à 10,20 et 100 heures qui se concentrent vers 3240/3210 points. La situation reste inchangée par rapport à la veille, l'indice est pour le moment « collé » aux 3200 points. En cas de passage, sous ce seuil, un probable repli sur les 3115 points se profilerait mais sans que cela n'ait une véritable incidence sur la tendance du marché qui reste à la consolidation et laisse la porte ouverte à une nouvelle impulsion haussière au-dessus des 3300 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3270 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3170 points relancerait la pression vendeuse.

Concernant les rendez-vous macro-économiques, ceux-ci seront nombreux ce jeudi avec l'indice IFO du climat des affaires dans l'industrie allemande à 10h30 suivi à 11h par la balance commerciale mensuelle de la zone Euro. Outre-Atlantique, les inscriptions hebdomadaires au chômage seront connues à 14h30, suivies à 16h par l'indicateur avancé du Conférence Board et enfin l'indice de la Fed de Philadelphie clôturera le bal des publications à 18h.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Geste vain de l'opep (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Geste vain de l'opep (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...