Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Front uni du g20 et statu quo de l'opep
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 005.97 +0.23 % Temps réel Euronext Paris
4 996.62Ouverture : 5 008.87+ Haut : 4 980.56+ Bas :
+0.19 %Perf Ouverture : 4 994.70Clôture veille : 875 219 KVolume :

CAC 40 : Front uni du g20 et statu quo de l'opep

(Tradingsat.com) - Le rebond a gagné en intensité ce vendredi et le marché s'est hissé à la mi-journée contre les 2771 points, en hausse de +2.85%. La place parisienne a profité du vent d'optimisme perceptible aux États-Unis ce qui a bénéficié une fois encore au secteur financier. Mais la star de la journée a été sans conteste le titre Alcatel-Lucent qui s'est envolé de +14.50% en clôture. Le groupe a été porté par une vague d'achats à bon compte suite à l'annonce de nouveaux contrats notamment en Serbie. Concernant l'agenda macro-économique, celui-ci a réservé de bonnes surprises du côté de l'indice de confiance de l'Université du Michigan ou encore du déficit commercial américain qui s'est révélé moins mauvais qu'attendu. Mais outre Atlantique, les marchés ont quelque peu marqué le pas faisant preuve de prudence après les envolées de ces trois dernières séances. Dans un contexte plus réservé du côté des acheteurs américains, la place parisienne a réduit son avance en seconde partie de séance vendredi pour finalement clôturer la journée sur une hausse modérée de +0.42% à 2705 points. Mais sur la semaine, le bilan est franchement positif avec un rebond de près de 7%. De leur côté, les marchés US ont connu un passage à vide à la mi-journée avec un retour en territoire négatif avant de se laisser regagner par la pression acheteuse et clôturer la semaine sur une quatrième séance consécutive de hausse de +0.38% pour le Nasdaq et +0.75% pour le Dow Jones. Le bilan hebdomadaire peut redonner le sourire aux opérateurs, les marchés ayant regagné autour de 10% ce qui n'était pas arrivé depuis novembre dernier. Le week-end a été chargé avec samedi la réunion des argentiers du G20 en Angleterre qui ont affiché leur volonté de renforcer les ressources du FMI ainsi que de la banque asiatique de développement. Les ministres des finances ont voulu rassurer en montrant officiellement un front uni et en dissipant les divergences de part et d'autre de l'Atlantique sur les initiatives de plan de relance et sur la rigueur budgétaire. Mais c'est sans aucun doute la réunion des chefs d'états du G20 le 2 avril prochain qui captera toutes les attentions et qui devra déboucher sur des propositions concrètes capables d'enrayer la crise afin d'entretenir le soupçon d'optimisme apparu la semaine dernière sur les marchés. Ce dimanche s'est tenue à Vienne la réunion des ministres de l'Opep qui n'a pas débouché sur une nouvelle baisse de la production. L'accent a au contraire été mis sur le respect des précédentes baisses qui pose visiblement problème au Cartel et avant de se lancer dans une nouvelle initiative de contraction de la production, le groupe des pays exportateurs de pétrole veut déjà s'assurer que les précédentes mesures sont appliquées. La prochaine réunion du groupe est fixée pour le 28 mai mais en attendant, le prix du baril était tiré vers le bas dans les échanges en Asie ce lundi matin autour des 44.50 dollars pour le baril de « light sweet crude ». Cette semaine pourrait encore être agitée du côté des bancaires dans le sens où les opérateurs attendent les prochaines déclarations du secrétaire au Trésor, Timothy Geithner. L'homme est particulièrement attendu sur le traitement des actifs toxiques des banques qui s'oriente sur un partenariat entre les autorités fédérales et le secteur privé. En Asie, c'est sur une nouvelle note haussière que le Nikkei a entamé la semaine clôturant cette séance de lundi sur un rebond de +1.78%.

Graphiquement la résistance identifiée dans nos précédentes analyses à 2770 points a précisément constitué le point haut de la séance de vendredi. Cette réaction souligne la force de ce seuil technique sous lequel une consolidation pourrait intervenir. Sans briser l'élan haussier de ces dernières séances, un pull-back jusque sur la moyenne mobile à 100 heures, vers 2620 points, pourrait intervenir. Pour conserver une bonne chance de poursuivre la reprise, le Cac 40 devra nécessairement réagir positivement sur ce seuil. Dans le cas contraire il faudrait s'attendre à une valse d'hésitations autour des 2600 points qui replacerait l'indice dans une situation précaire.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 2770 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 2675 points relancerait la pression vendeuse.

Ce lundi, les rendez-vous macro-économiques seront au nombre de deux : l'indice Empire State à 13h30, puis la production industrielle à 14h15.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Front uni du g20 et statu quo de l'opep (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Front uni du g20 et statu quo de l'opep (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...