Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Faible activité attendue, le CAC reste sous pression
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

CAC 40 : Faible activité attendue, le CAC reste sous pression

(Tradingsat.com) - En dépit du caractère férié du jour (Jeudi de l'Ascension), la Bourse de Paris ouvrira pour une séance complète.

Paris a fermé ses portes en recul (-1,09% à 4.324,23 points) mercredi, une succession d'indicateurs décevants des deux côtés de l'Atlantique ayant coupé toute envie de prendre des risques chez les investisseurs. La cote parisienne a un peu hésité à l'ouverture, avant de choisir clairement le rouge.

Le salut n'est pas venu des États-Unis où la productivité a de nouveau reculé au premier trimestre et le secteur privé a créé moins de nouveaux emplois en avril que prévu. Les commandes industrielles plus fortes qu'attendu et l'accélération dans les services en mars ont atténué un temps le pessimisme mais la nette augmentation des stocks de pétrole brut a vite effacé ces bonnes nouvelles.

L'enquête du cabinet privé en ressources humaines ADP vient de révéler des créations de postes dans le secteur privé (156 000) bien inférieures aux attentes du consensus (205 000). Cette enquête mensuelle, publiée deux jours avant les chiffres officiels sur l'emploi, est traditionnellement très suivie au sein des salles des marchés. Relativement fiable, elle donne le ton. Le rapport officiel complet sera dévoilé vendredi, une heure avant l'ouverture (14h30), avec en particulier le taux de chômage, attendu inchangé à 5% de la population active.

Sur le terrain des valeurs, Société Générale a gagné 1,68% à 33,38 euros, portée par un bénéfice net en augmentation de 6,5% au premier trimestre, à 924 millions d'euros, une hausse liée à des éléments exceptionnels et à l'activité de banque de détail en France et à l'international.

Vallourec a reculé de 7,25% à 3,81 euros, pénalisé par une perte nette de 284 millions d'euros au premier trimestre, presque quadruplée par rapport à un an plus tôt, toujours plombé par la crise du secteur pétrolier, tout en confirmant ses objectifs annuels.

Veolia a reflué de 4,02% à 20,05 euros. Le groupe a confirmé mercredi ses objectifs pour 2016, après avoir publié des résultats trimestriels en repli, du fait des prix bas de l'énergie, de la baisse prévue de son activité de travaux et d'un effet de comparaison défavorable après des cessions début 2015.

Air France-KLM s'est enfoncé de 4,34% à 7,37 euros, pénalisée par la fragilité de la publication du groupe au premier trimestre, marqué par une perte de 155 millions d'euros.

Legrand a engrangé 2,37% à 49,72 euros grâce à la confirmation de ses objectifs pour cette année, après avoir publié un bénéfice net stable au premier trimestre et des ventes en hausse grâce à des acquisitions et à l'Amérique du Nord.

Elis a progressé de 4,53% à 16,62 euros, bénéficiant d'un chiffre d'affaires en hausse de 8,9% au premier trimestre, surtout animé par la croissance de ses activités à l'international.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont une nouvelle fois été pénalisés, à l'image du Dow Jones (-0,56% à 17 651 points) et du Nasdaq Composite (-0,79% à 4 725 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a glissé de 0,59% à 2 051 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1490$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 44,70$.

Sur le plan macroéconomique ce jeudi, à suivre l'indice des prix de l'immobilier (Halifax) au Royaume-Uni à 09h30, l'indice PMI Services au Royaume-Uni à 10h30, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis à 14h30 et le discours de James Bullard (FOMC) à 17h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Comme nous l'avions anticipé, les dégagements se sont accélérés lors du comblement du gap haussier du 13 avril.

Au vu de l'enchaînement des quatre dernières bougies, et d'une nouvelle clôture hier sur le plus bas de séance, nous optons pour le scénario d'une poursuite de cette phase de prises de profits. Graphiquement, une marge existe clairement jusque sur les 4 230 points.

A noter la pression exercée par la moyenne mobile à 20 heures (en bleu foncé sur le graphique horaire).

Néanmoins à l'échelle de la séance à venir, et compte tenu de l'absence de très nombreux opérateurs ce jour, une séance neutre est attendu. Avec une ouverture probablement en légère hausse.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4458.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4317.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4458.00 / 4509.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4317.00 / 4229.00 / 4117.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / -0 % / 4 %
  • Ecart(s) support : -5 % / -7 % / -10 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Faible activité attendue, le CAC reste sous pression (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Faible activité attendue, le CAC reste sous pression (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...