Bourse > CAC 40 > CAC 40 : En manque d'appétit pour le risque
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : En manque d'appétit pour le risque

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé proche de l'équilibre vendredi (-0.08% à 4 461 points), prudente avant les annonces de Moody's qui devait rendre son verdict sur la notation souveraine de la France. Cette décision est désormais connue: l'agence de notations maintenu sa note de crédit sur l'Hexagone.

Du côté des valeurs, Veolia et Essilor se sont distingués avec des hausses de respectivement 2,3% et 1,2%. Hors CAC 40, STMicroelectronics a chuté de plus de 4%.

Vivendi st resté quasi stable (-0,1%). Le Conseil de surveillance de Vivendi, après un avis favorable des instances représentatives du personnel, a autorisé la signature avec Telefonica de l’accord définitif concernant l’acquisition de GVT, sa filiale brésilienne détenue à 100%. Il prévoit un paiement en numéraire de 4,66 milliards d’euros dont il faudra déduire la dette bancaire d’environ 450 millions d’euros et les ajustements du besoin en fonds de roulement. Vivendi recevra également 7,4% du capital de Telefonica Brasil, dont la valeur en bourse est de 2,02 milliards d’euros au 18 septembre, et 5,7% du capital de Telecom Italia, dont la valeur en bourse est de 1,01 milliard d’euros au 18 septembre.

Carmat, particulièrement volatile ces derniers jours, a pris 2%. Le développeur du projet de cœur artificiel total le plus avancé au monde est sorti vendredi de sa réserve après l'émission "Envoyé Spécial" diffusée sur France 2 le 11 septembre dernier, qui avait lourdement pesé sur l'action (-6,8% le 12/09 en clôture). Dans un communiqué, la société s'indigne devant la "violence de ce reportage entièrement à charge", réfutant les "allégations qui remettent en cause sa technologie, ses débouchés et son intégrité". Elle évoque des confusions, parfois grossières, et invite les auteurs du sujet à consulter les "nombreuses informations claires, vérifiables et étayées par des publications scientifiques" figurant dans le document de référence de Carmat, disponible sur son site Internet.

STMicroelectronics a chuté de 4,2%. Selon le magazine "Acteurs de l'économie", le groupe de semi-conducteurs pâtit d'une baisse d'activité engendrant la mise au chômage partiel d'environ 1 000 salariés sur le site de Crolles 2 en Isère, du 26 septembre au soir au 5 octobre prochain. Le journal évoque, de source syndicale, "des anciens produits en perte de vitesse et de nouveaux produits qui ne sont pas encore là" dans un "contexte économique fragile [qui] remettrait également en cause le projet d'agrandissement de la salle blanche de Crolles 2, à ce jour bloqué". Par ailleurs, Credit Suisse a réitéré vendredi un conseil à "Sous-performance" sur STMicro avec un objectif de cours de 4,8 euros. Le broker évoque la perte de plusieurs contrats avec Apple dans le cadre du lancement de ses deux nouveaux smartphones.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont terminé sur une note quasi stable, après l'introduction en Bourse du géant chinois du commerce en ligne Alibaba. Le Dow Jones a grappillé symboliquement 0.08% à 17 279 points et le Nasdaq Composite a cédé 0.30% à 4 579 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, s'est cramponné au-dessus des 2 000 points à proximité immédiate des ses sommets historiques.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1.2860$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, se négociait à 93.7$ environ.

Sur le plan des publications économiques ce lundi, les opérateurs prendront connaissance du discours du Président de la BCE, Mario Draghi, à 15h00, des ventes de logements anciens aux Etats-Unis à 16h00, de la confiance des consommateurs en Zone Euro à 16h00, du discours de William C. Dudley (FOMC) à 16h05, et du discours de Carolyn Wilkins (Banque du Canada) à 19h00.

L'agenda s'étoffera demain avec notamment une batterie d'indicateurs PMI services et manufacturiers. Pour le reste de la semaine, on retiendra notamment l'indice IFO allemand mercredi, les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage jeudi, et entre autres réjouissances, les données finales du PIB du deuxième trimestre aux Etats-Unis vendredi.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La structure de la bougie de vendredi, associée aux volumes de transactions, en disent long sur le manque d'entrain du camp acheteur à court terme. Certes la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé) continue de constituer un soutien solide, mais l'appétit des acheteurs est mis à mal. La moyenne mobile à 1à jours (en bleu clair) est d'ailleurs déjà en train de s'infléchir à la baisse. A vis neutre à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4509.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 4391.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4509.00 / 4600.00 / 4700.00
  • Support(s) : 4391.00 / 4337.00 / 4109.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 1 % / 3 % / 5 %
  • Ecart(s) support : -1 % / -3 % / -8 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : En manque d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : En manque d'appétit pour le risque (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...