Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Dans l'attente du chômage américain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 020.90 -0.24 % Temps réel Euronext Paris
5 027.19Ouverture : 5 027.19+ Haut : 5 003.58+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 5 032.76Clôture veille : 2 080 100 KVolume :

CAC 40 : Dans l'attente du chômage américain

(Tradingsat.com) - Le Cac 40 a donné le ton à cette séance de jeudi dès l'ouverture avec un décrochage de 2.25% dans les premiers échanges et un rapide passage sous les 3000 points. Si en fin de matinée, l'indice a fait mine de se redresser, c'était pour mieux retomber. Il est vrai qu'il n'y avait pas de quoi se réjouir suite au statu quo attendu de la BCE avec un taux directeur inchangé à 2% et des inscriptions hebdomadaires au chômage au plus haut aux États-Unis depuis 1982. Et même si le président de la BCE, Jean-Claude Trichet, a laissé la porte ouverte à une prochaine baisse des taux en mars, les marchés européens ont replongé dans la dépression, le Cac 40 a touché les 2976 points décrochant de près de 3%. Les places américaines ont emboîté le pas au vieux Continent en débutant la séance dans le rouge avant de se retourner favorablement pour se hisser dans le vert à la faveur d'informations rassurantes sur les vente de Wal Mart (+4.61%) au mois de janvier. Après avoir abandonné 3% une heure avant la clôture, le Cac 40 a réussi à remonter la pente et la séance s'est finalement soldée par un retour à l'équilibre avec un indice qui pointait à 3066 points. Pour la deuxième journée consécutive, Vallourec (+3.21%) s'est distingué par une belle hausse. Dans le tableau des baisses, Société Générale (-5.67%) s'est retrouvé en tête de palmarès suivi de près par une valeur dite "défensive" Pernod Ricard (-4.92%). Aux États-Unis, la pression acheteuse s'est confortablement imposée en deuxième partie de séance et a notamment été soutenue par la probable suspension d'une règle comptable du « market to market » qui obligeait les banques à comptabiliser leurs actifs à la valeur du marché ce qui, dans le contexte actuel, n'a plus vraiment de sens. Il faudra attendre lundi pour que le nouveau secrétaire américain au Trésor, Timothy Geithneir, détaille son plan d'aides au système financier. L'homme sera particulièrement attendu au sujet des actifs toxiques des banques et de leurs traitements. L'allocation des 350 Milliards sera donc détaillée mais il est fort probable que cette somme ne suffise pas à relever tout un système de la crise actuelle ce qui laisse craindre la mobilisation de nouveaux fonds publics. Après avoir abandonné 1.40% en début de journée, le Dow Jones a clôturé en hausse de 1.34%, le Nasdaq a suivi le même parcours pour finalement terminer sur un note positive de 2.06%. Au Sénat, les débats sont houleux autour du plan de relance américain ce qui promet encore de rudes tractations entre les clans Démocrate et Républicain. A noter que le Sénat a voté l'interdiction des bonus pour les dirigeants qui ont bénéficié d'aides publiques. En Asie, la bourse de Tokyo a clôturé cette séance de vendredi en hausse de 1.60%

Graphiquement les volumes qui faisaient défaut lors de ces dernières séances de rebond ne laissait rien présager de bon. La séance de ce jeudi s'est ainsi illustrée par une forte volatilité et une grande indécision dans l'orientation à prendre. L'indice a toutefois réussi à préserver en clôture le seuil psychologique des 3000 points où se rejoignent les moyennes mobiles courtes à 10 et 20 jours. L'apparition des deux bougies vertes donne un léger avantage à la hausse dans un contexte de marché qui reste plombé par une forte volatilité. Le scénario d'un nouvel épisode haussier ne se concrétiserait cependant qu'après le débordement de la résistance des 3108 points pour alors ouvrir la voie en direction de la prochaine résistance à 3220 points.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3108 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3015 points relancerait la pression vendeuse.

Ce vendredi, seul un indicateur macro-économique est attendu, mais il est de taille et concerne le taux de chômage aux États-Unis pour le mois de janvier qui devrait sortir à 14h30.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Dans l'attente du chômage américain (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Dans l'attente du chômage américain (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...