Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Confrontation des forces acheteuses et vendeuses
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 378.85 -1.46 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 393.54+ Haut : 4 342.64+ Bas :
-0.11 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 1 506 820 KVolume :

CAC 40 : Confrontation des forces acheteuses et vendeuses

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a fini en grande forme jeudi (+2,24% à 4.248,45 points), rebondissant au lendemain d'un net recul (-1,96%), dans une séance chargée en indicateurs et résultats d'entreprises. Le marché reste chaotique à très court terme, bien que dans un biais baissier de fond. Des séances marquées de versatilité et de volatilité pourraient encore se succéder.

La place parisienne a ouvert en nette hausse, aidée par un rebond de New York la veille qui a elle-même profité d'une hausse des cours du pétrole, puis a continué à évoluer sur cette orientation positive tout au long de la séance. Les cours de l'or noir se sont repliés jeudi, ce qui n'a pas entaché le rebond du jour.

Sur le terrain des indicateurs, le taux d'inflation annuel dans la zone euro s'est établi à 0,3% en janvier, après 0,2% en décembre, selon la deuxième estimation de l'office européen de statistiques Eurostat et l'octroi de crédits au secteur privé a légèrement accéléré en janvier.

Du côté des valeurs, une salve de publications d'entreprises a animé le marché, avec cinq poids lourds du CAC 40 à l'affiche.

Axa a gagné 1,21% à 19,74 euros, porté par une hausse de 12% de son bénéfice net en 2015, à 5,61 milliards d'euros, tiré par de bonnes performances dans tous les métiers et notamment un effet de change positif.

Engie a profité (+4,34% à 14,07 euros) du lancement d'un plan de transformation sur trois ans prévoyant notamment 15 milliards de cessions d'actifs, destiné à l'adapter à un environnement énergétique difficile qui l'a fait retomber dans le rouge en 2015.

Veolia a bénéficié (+1,13% à 21,42 euros) de résultats financiers en forte progression l'an dernier. Le groupe s'est dit serein pour 2016 malgré une croissance économique mondiale qu'il anticipe "atone".

Safran a perdu 1,15% à 54,13 euros, après des résultats 2015 pénalisés par les difficultés du moteur Silvercrest.

Technip a bondi de 11,56% à 42,79 euros, les investisseurs saluant une publication solide dans un contexte toujours difficile pour le secteur.

Eiffage a progressé de 3,80% à 64,20 euros alors que le groupe de BTP et de concessions a publié un bénéfice net de 312 millions d'euros en 2015, en hausse de 13,5% et supérieur aux attentes, annonçant tabler sur une "nouvelle progression des résultats" cette année.

Thales a pris 1,09% à 72,09 euros. Le groupe a annoncé avoir signé un contrat d'une valeur de 61,5 millions d'euros avec l'administration chargée des infrastructures ferroviaires espagnoles (ADIF) pour la maintenance des installations de contrôle du trafic du réseau à grande vitesse.

Enfin, Zodiac Aerospace s'est effondré de 25,37% à 14,50 euros, pénalisé par la révision à la baisse mercredi de son objectif 2015/2016 de marge opérationnelle.

Même son de cloche de l'autre côté de l'Atlantique, où les principaux indices sur actions se sont appréciés, à l'image du Dow Jones (+1,29% à 16 697 points) ou du Nasdaq Composite (+0,87% à 4 582 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque, a gagné 1,13% à 1 951 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1050$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 33,00$.

Sur le plan macroéconomique ce vendredi, à suivre les données finales du PIB pour le T4 et les dépenses de consommation en France à 08h45, l'indice des prix à la consommation en Espagne à 09h00, et pour les Etats-Unis, la deuxième estimation du PIB T4, les revenus et dépenses des ménages à 14h30, la balance commerciale des biens, l'indice "core" des prix principaux de la consommation des particuliers à 14h30, ainsi que l'indice de confiance des consommateurs (Université du Michigan, données révisées) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

A très court terme, la possibilité d'une extension haussière des cours en direction des 4 300 points est possible. Au-delà, il faudrait un engagement important du camp acheteur, qui serait à l'origine le cas échéant d'un mouvement d'ampleur. Mais pour l'heure, nous privilégions l'hypothèse d'un épuisement rapide de ce regain d'appétit pour le risque. Les oscillations pourraient alors rester la semaine prochaine encadrées dans un range (canal horizontal de consolidation).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l’indice CAC 40 cote au dessus du support à 4117.00 points.

Le conseil CAC 40
Positif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4304.00 / 4422.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4117.00 / 3892.00 / 3789.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -2 % / 1 % / 7 %
  • Ecart(s) support : -6 % / -13 % / -16 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Confrontation des forces acheteuses et vendeuses (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Confrontation des forces acheteuses et vendeuses (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...