Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Bientôt le retour à la tendance baissière initiale ?
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 448.26 +0.10 % Temps réel Euronext Paris
4 383.70Ouverture : 4 463.39+ Haut : 4 342.64+ Bas :
+1.47 %Perf Ouverture : 4 443.84Clôture veille : 3 658 750 KVolume :

CAC 40 : Bientôt le retour à la tendance baissière initiale ?

(Tradingsat.com) - Le rebond initié le 12 février a encore marqué des signes d'une grande fragilité. Le spectre du retour à la tendance initiale, puissamment baissière, refait son apparition.

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mardi (-1,40%), rattrapée par la faiblesse des prix du pétrole, dans un marché qui temporise après avoir signé un fort rebond depuis dix jours.

L'indice CAC 40 a perdu 60,28 points à 4.238,42 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,2 milliards d'euros. La veille, il avait pris 1,79%, poursuivant sur sa lancée de la semaine dernière.

Le marché a démarré la séance en baisse, puis est revenu à l'équilibre, avant de faiblir à nouveau, alors que Wall Street se repliait.

Les marchés boursiers restent une nouvelle fois étroitement corrélés à l'évolution des cours du pétrole, leur récent rebond ayant participé à la reprise des indices.

Mais mardi, les prix du baril reculaient à New York, toujours sous pression en raison de l'offre abondante et alors que l'Iran a rejeté l'idée d'un gel du niveau de sa production, comme proposé à l'ensemble des pays producteurs par l'Arabie saoudite et la Russie.

Sur le front des valeurs, EDF a lourdement chuté (-9,44% à 9,61 euros) pour la première fois de son histoire sous 10 euros, après une note négative de la banque suisse UBS.

Euronext a profité (+4,51% à 37,19 euros) de l'annonce de discussions entre le groupe boursier britannique London Stock Exchange (LSE) et l'allemand Deutsche Börse sur une possible "fusion entre égaux".

Les valeurs liées aux matières premières ont pesé sur la tendance, avec Technip (-3,76% à 38,56 euros), Total (-2,47% à 39,82 euros) et ArcelorMittal (-4,49% à 3,30 euros).

Les banques ont également souffert avec BNP Paribas (-2,59% à 40,68 euros), Crédit Agricole (-1,79% à 9,20 euros) et Société Générale (-3,74% à 30,37 euros).

Danone a été soutenu (+4,04% à 63,37 euros) par le retour de la croissance en 2015, avec un résultat net en hausse de 14,6% et des ventes en progression de 6%.

Thales a bondi (+6,28% à 70,90 euros), bénéficiant d'une croissance organique pour les années 2017 et 2018 revue à la hausse après un bond de 44% de son bénéfice net en 2015 et des prises de commandes "record" à 18,9 milliards.

Ubisoft a pris 6,18% à 25,16 euros, le courtier Gilbert Dupont relevant "des signes encourageants pour les prochains jeux". Dans le même secteur, Gameloft a bondi (+4,63% à 7,01 euros), évoluant nettement au-dessus du prix de l'offre lancée par Vivendi à 6 euros par titre.

Même son de cloche de l'autre côté de l'Atlantique, où les principaux indices sur actions ont repris le chemin de la baisse. -1,14% de contraction pour le Dow Jones à 16 431 points et -1,47% au-dessus des 4 500 points pour le Nasdaq Composite. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,25% à 1 921 points. Les volumes sur ces trois indices sont toutefois trop faibles pour parler d'un retournement baissier franc.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1010$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers s’échangeait autour de 31,40$.

Sur le plan macroéconomique ce mercredi, on suivra les ventes de logements neufs aux Etats-Unis à 16h00, ainsi que les stocks de pétrole à 16h30.

A noter, pour les détenteurs de positions au RD : La liquidation mensuelle interviendra à la clôture de la séance du jour. Ce mercredi 24 février marque donc le dernier jour de négociation des ordres SRD pour le mois en cours.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La divergence cours / volumes apparue depuis le 17 février nous impose la plus grande prudence à court terme. On entend par divergence dans le cas présent, des volumes d'échange qui s'essouffle, au fur et à mesure d'une progression poussive des cours. Alors certes, nous n'avons pas encore de garanties techniques suffisantes pour soutenir la thèse d'un retour au trend baissier immédiatement, mais les vendeurs sont en mesure de reprendre la main très rapidement.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4304.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4304.00 / 4422.00 / 4733.00
  • Support(s) : 4182.00 / 3892.00 / 3789.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -3 % / -1 % / 6 %
  • Ecart(s) support : -6 % / -14 % / -17 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Bientôt le retour à la tendance baissière initiale ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Bientôt le retour à la tendance baissière initiale ? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...