Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Barrack obama à la porte de la maison blanche?
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 691.86 -0.06 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 716.60+ Haut : 4 690.76+ Bas :
-0.38 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 764 100 KVolume :

CAC 40 : Barrack obama à la porte de la maison blanche?

(Tradingsat.com) - Toujours dans de bonnes dispositions, le Cac 40 a débuté cette première semaine de novembre sous le signe de l'optimisme. A la veille des élections présidentielles américaines, la pression acheteuse restait soutenue permettant à l'indice de venir osciller à quelques encablures de 3530 points. Si en début d'après midi, l'indice a effacé ses gains pour même osciller l'espace d'une heure en territoire négatif, c'était pour mieux rebondir et finalement clôturer au plus haut à 3527 points en progression de 1.20% mais dans un volume atrophié de seulement 3.5 Milliards d'euros. Le Cac 40 s'est ainsi offert une cinquième séance consécutive de hausse, soit une reprise de quelques 15% sur une semaine glissante. Les mauvais chiffres tombés dans la matinée qui ont mis en évidence une nouvelle contraction de l'activité manufacturière dans la zone Euro n'ont pas vraiment eu d'impact sur l'indice parisien qui était résolument dans de bonnes dispositions ce lundi alors que, selon la Commission, les pays de la Zone Euro sont déjà entrés en récession. A noter que Jean-Claude Junker, Président de l'Eurogroupe, a réfuté l'idée du président Sarkozy d'une réunion régulière des chefs d'Etat pouvant aboutir à un véritable gouvernement économique européen. Sur le plan des valeurs, ArcelorMittal (+9.65%) s'est offert la première marche du podium des hausses alors que le sidérurgiste publiera ses trimestriels mercredi et qu'il est entré hier dans les valeurs préférées de Goldman Sachs. Dexia, après son désengagement de Kommunalkredit Austria ou encore EADS ont aussi profité de cette journée de hausse pour progresser de plus de 8%. Après une ouverture à l'équilibre pour les marchés américains, les indices ont plutôt bien encaissé l'annonce d'une nouvelle chute de l'indice ISM manufacturier. Cette mauvaise nouvelle a toutefois été contrebalancée par la publication des dépenses de construction qui, attendues en repli de 0.8% pour le mois de septembre, n'ont finalement reculé que de 0.3%. Mais au final les marchés sont restés dans l'expectative avant le jour J des élections présidentielles et en l'absence de volume significatif, le Dow Jones a oscillé fébrilement pour finalement clôturer à l'équilibre. Le Nasdaq a réussi à préserver le territoire positif gagnant en clôture 0.31%. Les marchés sont donc restés prudents à la veille du jour du scrutin, une fois l'incertitude levée, les indices pourront alors repartir sur une tendance. A noter l'importante contre-performance du secteur automobile US avec des ventes qui sont tombées à leur plus bas niveau depuis vingt-cinq ans comme l'illustrent les chiffres du géant américain General Motors avec des ventes en chute libre de 45% en octobre. Ces dernières actualités ont une nouvelles fois plombé le pétrole qui sur le Nymex est repassé sous la barre des 65$ le baril.

Graphiquement l'indice se place désormais à quelques encablures de l'objectif précédemment identifié par la résistance des 3545 points. Si une phase de consolidation peut se profiler sous ce seuil, au-dessus de la moyenne mobile à 10 jours, vers 3320 points, celle-ci restera sans véritable incidence sur la tendance de l'indice qui s'inscrit résolument sur une phase de rebond. Cette consolidation pourrait même être mise à profit pour "recharger les batteries" de la place parisienne après un rebond de déjà 19% depuis le point bas à 2959 du 24 octobre.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 3545 points raviverait la tension à l'achat, tandis qu'une rupture des 3460 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan macro-économique, les commandes industrielles US seront connues à 16h mais c'est sans conteste les élections américaines qui occuperont la majeure partie de l'actualité dans l'attente de connaître l'identité du quarante-quatrième président américain : McCain ou Obama ?

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Barrack obama à la porte de la maison blanche? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Barrack obama à la porte de la maison blanche? (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...