Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Attention au contre-pied
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 434.12 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 436.51+ Haut : 4 432.35+ Bas :
-0.04 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 70 216 KVolume :

CAC 40 : Attention au contre-pied

(Tradingsat.com) - La situation est classique en temps de krach boursier: après le très violent accès baissier de vendredi, les marchés d'actions européens sont restés sonnés lundi. L'attitude des opérateurs avaient été similaires lors des derniers grands krachs en date, en octobre 2008 (Lehman) et septembre 2001 (attentats de New York), même si naturellement les événements n'ont rien avoir, dans leur nature même, entre eux. Nous devons nous attendre à très court terme, à une période de grande nervosité avec des investisseurs encore sous le choc. Si une nouvelle accélération baissière vive venait à se former, il serait alors le moment d'anticiper un rebond technique sur les valeurs qui ont été le plus pénalisées lors du krach, en particulier les grosses capitalisations bancaires, automobiles et cycliques.

Lundi, le CAC 40 a perdu près de 3% (2,97% à 3 984 points) faisant céder le seuil psychologique des 4 000 points, dans des volumes très solides.

Côté valeurs, les financières ont une nouvelle fois été malmenées, à l'image de Société Générale (-8,39% à 26,385 euros), Crédit Agricole (-5,97% à 7,194 euros), BNP-Paribas (-6,32% à 36,91 euros) ou encore Axa (-9,76% à 16,405 euros).

Le secteur financier est d’autant plus pénalisé depuis vendredi que les banques avaient nettement rebondi les jours précédents dans l'espoir d'un "Bremain". Mais les analystes sont aujourd'hui sont obligés de revoir leurs calculs. JP Morgan a abaissé lundi ses objectifs de cours sur les banques françaises. Le broker valorise désormais Société Générale à 31 euros par action, contre 34 euros auparavant, BNP Paribas à 36 euros (contre 40 euros) et Natixis à 4,2 euros (contre 5 euros). "Neutre" sur Société Générale et Natixis, JP Morgan conseille de "Sous-pondérer" BNP Paribas.

La sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne risque en effet de fragiliser davantage un modèle économique bancaire déjà malmené par la faiblesse des taux. "Avec le Brexit et ses conséquences, la question de la profitabilité du secteur revient plus que jamais sur le devant de la scène", souligne ainsi Natixis.

Par ailleurs, Saint Gobain (-8,63% à 32,51 euros), la société d'investissements Wendel (-8,08% à 86,81 euros), le constructeur automobile Peugeot (-9,01% à 10,655 euros) et Vallourec (-7,81% à 2,867 euros) ont poursuivi leur dégringolade en Bourse.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont également subi lundi des dégagements prononcés, bien que moindre qu'en Europe. Le Dow Jones a perdu 1,49% à 17 140 points et le Nasdaq Composite 2,41% à 4 594 points. Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds, a perdu 1,80% sur le seuil symbolique des 2 000 points.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1050$. Le baril de WTI, un baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, s’échangeait autour de 47,10$.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, à suivre le discours du Président de la BCE, Mario Draghi à 10h00, les données finales du PIB du premier trimestre aux Etats-Unis à 14h30 et, toujours outre Atlantique, l'indice de confiance des consommateurs (Conference Board) à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Si l'ouverture ce jour pourrait rimer avec reprise technique limitée, il faut rester prudent à court terme. Seule une nouvelle accélération baissière, dans de puissants volumes, nous invitera à nous porter à l'achat de très court terme sur un certain nombre de grosses capitalisations françaises (bancaires, automobile, aérien). Revenir trop tôt à l'achat est prendre un risque de contre-pied sévère. Recommandations de prudence, donc, à l'échelle de la séance à venir.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice CAC 40 à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 4198.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 3955.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4198.00 / 4490.00 / 4536.00
  • Support(s) : 3955.00 / 3892.00 / 3789.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -6 % / 1 % / 2 %
  • Ecart(s) support : -12 % / -14 % / -17 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Attention au contre-pied (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Attention au contre-pied (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...