Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Accélération de la contraction de l'activité chinoise, l'indice souffre
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 432.78 +0.57 % Temps réel Euronext Paris
4 436.00Ouverture : 4 436.51+ Haut : 4 432.35+ Bas :
-0.07 %Perf Ouverture : 4 407.85Clôture veille : 62 253 KVolume :

CAC 40 : Accélération de la contraction de l'activité chinoise, l'indice souffre

(Tradingsat.com) - Comme nous l'avions anticipé, après une semaine particulièrement agitée sur les marchés, la Bourse de Paris a clôturé lundi 31 août sur une note prudente après deux séances de hausse. Une certaine hésitation était palpable en l'absence de nombreux investisseurs pour cause de jour férié en Grande-Bretagne. L'indice CAC 40 a fini en recul de 0,47% sur les 4 652 points, à bonne distance de ses plus bas de séance (4 608 points) avec en toile de fonds les inquiétudes en Chine et la baisse des prix du pétrole.

Nous avons d'ailleurs appris cette nuit que, selon les résultats de l'enquête Caixin / Markit réalisée auprès des directeurs d'achats (indice PMI), l'accélération de la contraction de l'activité en Chine se confirme.

Au chapitre économique hier, l'inflation dans la zone euro est restée inchangée en août, en hausse de 0,2% sur un an. Les économistes s'attendaient en moyenne à une progression de 0,1%, en raison notamment des pressions à la baisse exercées par le recul des prix de l'énergie. Hors énergie et produits alimentaires non transformés, la hausse des prix dans la zone euro a été de 0,9% sur un an en août, comme en juillet, selon les données en première estimation publiées lundi par Eurostat.

Par ailleurs, l'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago, qui mesure la santé économique du secteur manufacturier dans les Etats de l'Illinois, de l'Indiana et du Michigan, est ressorti en baisse de 0,3 point à 54,4 pour le mois d'août. Les économistes s'attendaient en moyenne à une stabilisation de l'indice à 54.7. Pour rappel, un indicateur supérieur à 50 révèle une expansion de l'activité tandis qu'un franchissement en deçà de ce seuil montre une contraction de l'activité dans la région.

Dans ce contexte, les valeurs industrielles étaient fragilisées, à l'image de Renault (-2,3%) et ArcelorMittal (-4,3%), tandis que Safran (+3,7%) et Pernod Ricard (+0,7%) ont tiré leur épingle du jeu. Hors indice phare, Iliad (-4,6%) n'a pas profité de la publication de ses résultats semestriels, qui sont pourtant ressortis en nette hausse comparé à la même période de l'année dernière. Du côté des sociétés "biotechs", Genfit s'est distinguée en bondissant de 12,6% sur fond de spéculations.

De l'autre côté de l'Atlantique, les principaux indices sur actions ont perdu du terrain, à l'image du Dow Jones (-0,69% à 16 528 points) ou du Nasdaq Composite (-1,07% à 4 776 points). Le S&P 500, baromètre de référence de l'appétit pour le risque aux yeux des gérants de fonds a lâché 0,84% à 1 972 points.

Déprimé par les perspectives sur l'économie chinoise, l'indice phare japonais, le Nikkei, a chuté de près de 4%.

Un point sur les autres classes d’actifs à risque : vers 08h00 ce matin sur le marché des changes, la monnaie unique se traitait à un niveau proche des 1,1290$. Le baril de WTI, autre baromètre de l’appétit pour le risque sur les marchés financiers, poursuit son rebond en se négociant à 47,91$ environ.

Sur le plan macroéconomique ce mardi, les investisseurs prendront connaissance d'ne batterie d'indicateurs PMI manufacturier en Europe, dont celui de la Zone Euro à 10h00. La variation du nombre de demandeurs d'emplois en Allemagne sera connue à 09h55. Au Royaume-Uni, à suivre les prêts nets accordés aux particuliers à 10h30. A suivre également le taux de chômage en Zone Euro à 11h00, le PIB canadien de juin à 14h30, et pour les Etats-Unis, l'indice ISM manufacturier à 16h00.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Nous ne voyons pas à ce stade de retournement baissier complet et durable, tant les volumes d'échanges ont fait preuve de résistance, notamment les 25 et 27 août. Une séance nettement baissière est toutefois attendue aujourd'hui, en raison des dernières statistiques sur l'activité chinoise. On observera avec attention l'ampleur de l'éventuel gap baissier d'ouverture, pour en tirer des enseignements sur l'inertie du mouvement de correction.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice CAC 40 à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice CAC 40 cote en dessous de la résistance à 4686.00 points.

Le conseil CAC 40
Négatif
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : 4686.00 / 5000.00 / 5217.00
  • Support(s) : 4608.00 / 4500.00 / 4230.00
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : 5 % / 11 % / 15 %
  • Ecart(s) support : 4 % / 1 % / -5 %

Graphique en données horaires

CAC 40 : Accélération de la contraction de l'activité chinoise, l'indice souffre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Accélération de la contraction de l'activité chinoise, l'indice souffre (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime
TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...