Bourse > CAC 40 > CAC 40 : Aborde la semaine sans grande confiance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

CAC 40 : Aborde la semaine sans grande confiance

(Tradingsat.com) - L'indice parisien a bien mal terminé la semaine : agacé par des statistiques moroses et des publications de résultats en deçà des attentes, l'indice phare a décroché lourdement sous l'effet d'un regain de vigueur des prix du brut, alors que ce dernier se faisait plus discret ces derniers temps. Au final, le Cac 40 abandonne 1.78% à 4314 points et clôt ainsi une semaine passée à jouer au yoyo (et par là même avec les nerfs des opérateurs), en baisse de 1.45%. La séance de vendredi, très volatile, a été ponctuée d'annonces macro-économiques décevantes, mais vraisemblablement attendues comme telles par la communauté financière… Le taux de chômage Outre-Atlantique a ainsi marqué un plus haut de quatre ans, à 5.7%. Le consensus tablait sur 5.6%. L'ISM manufacturier est quant à lui apparu à l'équilibre, à 50 points en juillet. Rappelons qu'un niveau supérieur à 50 points témoigne d'une expansion de l'activité manufacturière, et qu'un résultat inférieur à 50 points indique à l'inverse une contraction du secteur. Enfin, les dépenses de construction se sont repliées de 0.4% en juin, par rapport à mai. Des chiffres qui font ressurgir le spectre d'une possible récession. Sur le plan des valeurs, Lafarge (-7.85%) chute lourdement et signe ainsi le plus mauvais score de l'indice. En cause, des semestriels qui, bien qu'en hausse, furent fort mal accueillis. Même scénario catastrophe pour Schneider Electric (-6.41%). Petite différence toutefois pour l'équipementier électrique : contrairement à Lafarge qui accuse l'essentiel de son repli sur un gap, le titre Schneider Electric a dégringolé « en séance », de 72.70 euros à 66.84 euros, et ce après une ouverture en hausse… On notera également les piètres performances de Saint Gobain (-4.87%), Michelin (-3.67%) et ArcelorMittal (-3.65%). Déprimé par le secteur automobile, la flambée du brut et les statistiques révélatrices de l'état de santé fragile de l'Oncle Sam, Wall Street accuse le coup et termine la semaine en baisse : Le Dow Jones et le Nasdaq Composite se replient respectivement de 0.45% et 0.63%.

D'un point de vue graphique, l'indice phare effectue, depuis le 18 juillet à 14 heures, de vastes sinusoïdes de consolidation au sein d'un canal horizontal dont les bornes sont situées à 4256/4259 points et 4441/4448 points. On surveillera donc avec attention l'attitude du panier de valeurs au contact de l'une ou l'autre de ces bornes. Pour l'heure, la lourde chute survenue en fin de semaine dernière pourrait être amortie aujourd'hui.

Dans ce contexte, l'équipe de Tradingsat.com émet un avis neutre sur la séance à venir. Cependant, un franchissement des 4345 points raviverait la tension à l'achat tandis qu'une rupture des 4280 points relancerait la pression vendeuse.

Sur le plan des publications, les investisseurs prendront connaissance des revenus et dépenses des ménages américains à 14h30. Les commandes industrielles US seront quant à elle connues à 16h00 (Heure de Paris).

Le conseil CAC 40
Neutre
  • Résistances & Supports
  • Résistance(s) : -
  • Support(s) : -
  • Ecarts résistances / supports
  • Ecart(s) résistance : -
  • Ecart(s) support : -

Graphique en données horaires

CAC 40 : Aborde la semaine sans grande confiance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Graphique en données quotidiennes

CAC 40 : Aborde la semaine sans grande confiance (©ProRealTime.com)
Graphique réalisé à partir du logiciel Prorealtime

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...