Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Sous pression malgré les bons chiffres sur l'emploi américain
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Sous pression malgré les bons chiffres sur l'emploi américain

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en léger repli vendredi, pénalisée par des chiffres mensuels sur l'emploi américain un peu en dessous des attentes, mais qui n'excluent pas pour autant un resserrement monétaire par la Fed dès septembre.

Depuis le début de la semaine, les investisseurs ruminaient dans l'attente de cette statistique, cruciale pour la Banque centrale américaine qui se prononcera le mois prochain sur un éventuel relèvement de ses taux.

"L’enjeu est celui de la vitesse avec laquelle l’amélioration du marché du travail pourra se traduire par une accélération à la hausse des salaires, principal élément susceptible de générer durablement de l’inflation", écrivait ce matin dans une note le courtier CM-CIC Securities.

Le nombre de créations d'emploi dans le secteur non agricole est revenu à 215.000 sur juillet, une accélération des embauches dans la construction et l'industrie compensant un nouveau recul dans les mines, montraient les chiffres publiés vendredi par le ministère du Travail.

Ce nombre est inférieur au consensus puisque les économistes s'attendaient à environ 225.000 créations d'emploi le mois dernier, mais il est compensé par le fait que les statistiques de mai et juin ont été révisées à la hausse pour montrer 14.000 créations d'emploi supplémentaires par rapport aux premières estimations.

Le taux de chômage se maintient à un plus bas de sept ans, à 5,3%, conformément aux prévisions des économistes.

Ce taux est proche de celui de 5,0-5,2% que la plupart des responsables de la Fed estiment satisfaisant dans un contexte d'inflation basse.

A l'instar de ses homologues européens, l'indice CAC 40 a terminé en baisse de 0,72% à 5.154 points.

Du côté des valeurs, le secteur des matières premières a bien résisté, à l'image de Total (+1,1%) et ArcelorMittal (+0,5%). A l'inverse, Saint-Gobain et Sanofi ont baissé de 2% environ.

Hors indice phare, Derichebourg a accusé le plus fort repli du SRD après une publication décevante.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...