Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Séance quasiment étale du CAC 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 717.06 +0.48 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 730.52+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.15 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 2 158 230 KVolume :

Cac 40 : Séance quasiment étale du CAC 40

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a stoppé mercredi l’hémorragie, terminant proche de l'équilibre (+0,1% à 4432,8 points) au lendemain d'une chute de 3,4%, dans un environnement économique toujours dominé par les incertitudes.

"La place parisienne a tenté de se stabiliser après la journée noire d'hier, mais la situation reste fragile", résume Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Les investisseurs ne se sont pas alarmés des chiffres de l'activité manufacturière chinoise qui s'est encore lourdement contractée en septembre, confirmant l'essoufflement persistant de la croissance de la deuxième économie mondiale.

Côté européen, "la bonne surprise sur le PMI français en septembre a compensé le tassement de l'activité dans le reste de la zone euro", souligne M. Baradez. En France, l'activité du secteur privé a continué de croître pour le huitième mois consécutif avec un PMI à 51,4 points contre 50,2 en août.

La zone euro a connu pour sa part un léger ralentissement de la croissance de l'activité privée en septembre, qui reste cependant solide dans l'ensemble du trimestre.

Le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, auditionné par les députés européens s'est employé pour sa part à rassurer en affirmant ne "pas voir de risques majeurs pour la stabilité financière se matérialiser à l'heure actuelle", dans l'environnement actuel de taux d'intérêt très bas.

L'effet du scandale Volkswagen s'est un peu atténué, après avoir sérieusement affecté les marchés européens mardi. Les déboires du groupe allemand ont continué néanmoins à faire souffrir ses concurrents français, Peugeot reculant de 2,56% à 13,50 euros et Renault de 2,33% à 65,00 euros.

Les titres ont pâti également d'un abaissement de recommandation sur le secteur automobile à "neutre" contre "surpondérer" auparavant par les analystes de Société Générale-CIB.

Les équipementiers Plastic Omnium (+3,17% à 20,86 euros), Faurecia (+2,38% à 28,23 euros) et Montupet (+10,26% à 57,17 euros) ont par contre tiré leur épingle du jeu.

Total a signé la plus forte hausse du CAC 40 (+2,18% à 40,63 euros) après avoir annoncé qu'il allait amplifier son programme de réduction de coûts et baisser davantage ses investissements pour affronter la chute des cours du pétrole et préserver son dividende, à l'occasion d'une journée investisseurs à Londres.

Parmi les petites capitalisations, Inside Secure a bondi de +9% après l'annoncé de la signature de trois nouveaux contrats majeurs dans le domaine de la sécurité des applications mobiles aux États-Unis.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...