Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Séance (presque) pour rien à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 069.04 +0.45 % Temps réel Euronext Paris
5 063.70Ouverture : 5 073.23+ Haut : 5 044.42+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 046.20Clôture veille : 4 137 130 KVolume :

Cac 40 : Séance (presque) pour rien à la Bourse de Paris

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé la séance de jeudi proche de l'équilibre, affichant à la clôture un recul symbolique de -0,10% à 4 885,82 points.

L'annonce de la croissance plus faible qu'attendu de l'économie américaine au troisième trimestre n'a que modérément pesé sur la tendance.

Selon la première estimation publiée jeudi par le Département du Commerce, le Produit Intérieur Brut (PIB) des Etats-Unis a enregistré une croissance de 1,5% au troisième trimestre 2015, en rythme annualisé et en données corrigées des variations saisonnières, contre 3,9% au trimestre précédent (données confirmées).

Ce ralentissement de la croissance économique américaine est légèrement plus important que celle anticipée par les économistes qui s'attendaient en moyenne à une hausse de 1,6% du PIB pour cette période.

Le marché a été principalement animé par les publications d'entreprises. De nombreuses publications de résultats ont déçu. C'est le cas de Gemalto, TF1, Saint-Gobain ou encore Air France.

Ces mauvaises nouvelles ont nourri la prudence du marché après la réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed), qui s'est achevée mercredi soir.

"L'approche de la hausse des taux n'est pas très propice à la prise de risque pour les marchés", note Mikaël Jacoby, responsable du courtage Europe continentale d'Oddo Securities.

Contrairement à son communiqué de septembre, la Fed a enlevé sa référence à l'environnement mondial qui pouvait freiner l'activité économique aux Etats-Unis et laissé la porte ouverte à un relèvement des taux en décembre.

Pour le courtier Aurel BGC, "le message est assez fort" et "la perspective d'une hausse des taux est donc assez sérieuse".

Sur le front des valeurs, TF1 a perdu 7,11% à 12,09 euros après une forte baisse de son bénéfice net au troisième trimestre.

Gemalto a plongé (-6,95% à 57,00 euros) après la publication d'un chiffre d'affaires au troisième trimestre en hausse mais moins bon que prévu par les analystes.

Air-France - KLM a chuté de 4,97% à 6,406 euros malgré de bons résultats du troisième trimestre mais qui n'occultent pas le durcissement des conditions de marché et le retard pris dans les économies de coûts.

Saint-Gobain (-4,89% à 37,50 euros) a été plombé par un abaissement de ses objectifs annuels après un troisième trimestre décevant.

ST-Microelectronics a reculé 3,7% à 6,236 euros, à cause de résultats du troisième trimestre inférieurs aux attentes et de la révision en baisse du plan de production du groupe au quatrième trimestre.

Sanofi a perdu 2,48% à 90,99 euros, pénalisé par le repli de son activité diabète et après une publication jugée décevante.

Du côté des hausses, Alcatel-Lucent (+10,28% à 3,64 euros) a été dopé par les résultats trimestriels de Nokia avec qui il va fusionner, et qui a relevé ses prévisions de rentabilité pour 2015.

Capgemini a grimpé de 3,08% à 82,92 euros sous l'effet d'un bond de ses prises de commandes au troisième trimestre.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...