Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Séance étale à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Séance étale à la Bourse de Paris

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé la séance de mardi à l'équilibre (+0,02% à 4912,16 points), les investisseurs limitant les risques à l'occasion d'une séance dénuée de rendez-vous de premier plan.

Après avoir ouvert dans le vert, la cote parisienne a passé une bonne partie de la séance dans le rouge, sans trouver beaucoup de réconfort dans un démarrage en repli à Wall Street, mais a finalement limité la casse.

Le marché parisien a entamé "une consolidation" correspondant à "une sortie de cycle" après une phase de hausse en octobre, alimentée par les banques centrales et les données macroéconomiques, souligne Andréa Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Selon lui, la cote "doit trouver un second souffle" pour lui permettre de dépasser les 5.000 points franchis la semaine dernière pour la première fois depuis le mois d'août, à la faveur d'une série de hausses consécutives, poursuit M. Tuéni.

Pour l'instant, "des prises de bénéfices, légitimes après une hausse continue de plus de 16% depuis les plus bas de septembre, semblent" à l'oeuvre sur les marchés européens, confirme Franklin Pichard, directeur de Barclays Bourse.

Le risque politique en Europe du Sud n'a toutefois pas pesé sur le marché. Au Portugal, la gauche s'apprête à faire chuter le gouvernement minoritaire de droite au Parlement pour mettre un terme à sa politique d'austérité, tandis que le Parlement de Catalogne a lancé lundi le processus de rupture avec l'Espagne en vue de la création d'une république indépendante.

Sur le front des valeurs, Vallourec a plongé de 10,21% à 8,95 euros après un troisième trimestre décevant marqué par des résultats largement en perte sous l'effet de la poursuite de la dégradation de l’environnement parapétrolier avec une baisse des volumes de 44% au cours du trimestre.

Eiffage a souffert également (-3,64% à 55 euros) à la suite de l'annonce d'un recul de 3,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre 2015, à 3,54 milliards d'euros, pénalisé par la contraction de l'activité "infrastructures" en France.

Du côté des petites capitalisations, Korian a grimpé de +5,1% à 34,90 euros après l'annonce de l’acquisition de Casa Reha (270 millions de chiffre d’affaires), le troisième opérateur de maisons de retraite en Allemagne.

NicOx a gagné 2,6% à 1,67 euro après la signature d'un contrat de licence exclusif avec la société pharmaceutique Fera Pharmaceuticals pour le développement et la commercialisation de son anti-inflammatoire naproxcinod aux États-Unis.

Au lendemain d'une chute de 33%, Metabolic Explorer a continué de glisser (-7,3%), toujours plombé par la fin de l'accord qui liait la société de chimie biologique au groupe SK Chemicals sur le PDO, un composé clé entrant dans la fabrication de textiles.

Celyad a grimpé de +3,4% à 44,80 euros après l'annonce par la société biopharmaceutique belge de la fin du suivi de sécurité à 30 jours de la première cohorte de patients de l’étude avec son produit de thérapie cellulaire CAR-T NKG2D auprès de patients cancéreux souffrant de leucémie.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...