Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Quatre géants du CAC 40 à l'honneur ce mercredi
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 759.98 +0.52 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 766.05+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.40 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 133 612 KVolume :

Cac 40 : Quatre géants du CAC 40 à l'honneur ce mercredi

Les publications financières se poursuiventLes publications financières se poursuivent

(Tradingsat.com) - Jusqu'à 14h30 au moins, les investisseurs devraient rester focalisés sur les principales publications qui animent le marché parisien ce mercredi, avant de prendre connaissance de plusieurs statistiques macroéconomiques aux Etats-Unis comme les chiffres de la construction et l'indice des prix à la production.

Alors que Lafarge et Crédit Agricole dominent nettement à la mi-séance après l'annonce de leurs résultats, le CAC 40 recule légèrement à -0,2% sur les 3 729 points.

Pertes historiques pour la banque verte

CASA a annoncé ce matin des pertes historiques sur son exercice 2012, à -6,5 milliards d'euros, en raison des "impacts comptables d'opérations exceptionnelles" sur lesquelles la banque avait communiqué en début de mois, ce qui a permis d'éviter les mauvaises surprises. Le titre s'offre aujourd'hui une hausse de plus de 6%, soit la 2ème meilleure performance du jour au sein de l'indice vedette parisien.

Leader du CAC, Lafarge progresse de près de 7% en réaction à la publication de comptes annuels 2012 supérieurs aux attentes du consensus, avec un chiffre d'affaires en hausse de 3,5% à 15 816 millions d'euros, un résultat brut d'exploitation en croissance de 7% à 3 450 millions d'euros, un résultat d'exploitation courant de 2 440 millions d'euros (+12%) et un résultat net part du groupe de 772 millions d'euros (+70%).

L'accueil réservé à Accor après sa publication a été cependant beaucoup moins chaleureux. Le titre recule de 3,6% alors que le groupe hôtelier a enregistré une perte nette part du groupe de 599 millions d’euros en 2012, contre un bénéfice de 27 millions un an plus tôt. Ce résultat est affecté par une perte comptable exceptionnelle de 679 millions d’euros liée à la cession de Motel 6, réalisée le 1er octobre dernier.

De même, France Télécom est sous pression (-1,3%), l'opérateur historique de télécommunication n'ayant pas convaincu après une publication sans surprise et malgré la confirmation de son objectif 2013 d'un cash-flow opérationnel à 7 milliards d'euros.

France Télécom a réalisé l'an dernier un chiffre d’affaires consolidé de 43,515 milliards d’euros, en baisse limitée de -0,6% en données à base comparable et hors mesures de régulation. L’EBITDA (résultat brut d'exploitation) retraité s’est établi à 13,785 milliards d’euros, la marge d’EBITDA (31,7%) enregistrant une baisse limitée à -1,6 point.

Le résultat net part du groupe en termes comparables s’établit à 3,387 milliards d’euros en 2012, soit une diminution de -30,7% par rapport à l’année précédente. Enfin, et surtout, France Télécom a souligné avoir atteint son objectif de cash flow opérationnel de 8 milliards d’euros en 2012, tout en accroissant ses investissements.

"Les résultats sont parfaitement en ligne avec le consensus des analystes", constatent les analystes de CM-CIC Securities, confirmant leur opinion "Conserver" et leur objectif de cours de 8,60 euros sur France Télécom.

Alors que le groupe confirme son objectif 2013 d'un cash-flow opérationnel à 7 milliards d'euros malgré une tension concurrentielle accrue, "un rebond en 2014 nous parait loin d'être acquis", commente CM-CIC Securities.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...