Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Prudence avant la BCE
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 738.03 +0.92 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 748.51+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.60 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 2 705 640 KVolume :

Cac 40 : Prudence avant la BCE

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris reste prudente jeudi avant les annonces de la Banque centrale européenne (BCE). Les places financières du Vieux Continent sont toutefois majoritairement dans le vert à la mi-séance, portées par le succès de l'adjudication française sur le marché de la dette, ainsi que par la forte progression de l’indice du sentiment économique dans la zone euro.

Aux Etats-Unis, les investisseurs suivront cet après-midi les inscriptions hebdomadaires au chômage avant de s'intéresser vendredi au rapport sur l'emploi de décembre, indicateur déterminant pour la future politique monétaire de la Réserve fédérale. Hier soir, les "minutes" de la dernière réunion de la Fed n'ont pas révélé de surprise majeure, laissant les marchés de marbre.

Dans moins d'une heure, on connaîtra la décision de la BCE sur ses taux, qui sera suivie par le discours de son président, Mario Draghi. "Si le maintien des taux directeurs à un niveau inchangé semble acquis, les attentes devraient porter sur la mise en place d’une nouvelle opération d’octroi de liquidités pour soutenir les banques européennes", ont commenté ce matin les analystes du CM-CIC. Son "taux refi" devrait donc rester à 0,25%.

Côté valeurs, les banques et les cycliques continuent de soutenir la tendance. Société Générale et Michelin grimpent de 2% environ, tout comme Essilor qui profite d'un changement de recommandation d'analyste. A l'inverse, Alcatel-Lucent accuse le plus fort repli du CAC 40 (-4,5% à 3,2 euros) après une dégradation de la Deutsche Bank.

Hors indice phare, le chimiste Arkema recule de 3% à la suite d'un avertissement sur ses résultats 2013, tandis qu'Havas perd 2,5% après l'annonce du départ de David Jones, directeur général monde et numéro deux du groupe de publicité, qui sera remplacé par le PDG Yannick Bolloré, fils du principal actionnaire.

Iliad flambe pour sa part de près de 4% à 162,7 euros alors que sa filiale télécoms a annoncé de nouvelles destinations en roaming dans le forfait mobile Free.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...