Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Pas d'emballement après le feu vert sur le mes, regards vers la fed...
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 845.24 -0.94 % Temps réel Euronext Paris
4 886.51Ouverture : 4 890.11+ Haut : 4 806.49+ Bas :
-0.84 %Perf Ouverture : 4 891.29Clôture veille : 3 478 000 KVolume :

Cac 40 : Pas d'emballement après le feu vert sur le mes, regards vers la fed...

Pas d'emballement après le feu vert sur le mes, regards vers la fed...Pas d'emballement après le feu vert sur le mes, regards vers la fed...

(Tradingsat.com) - Les marchés européens ont réagi dans l'ensemble assez positivement mercredi au feu vert de la Cour constitutionnelle allemande sur la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité (MES).

Un "oui" décisif pour le sauvetage de la zone euro, qui s'accompagne d'un engagement limité de l'Allemagne, à hauteur de 190 milliards d'euros. Toute exposition au-delà de ce seuil doit préalablement être approuvée par le Bundestag, le Parlement allemand.

Par ailleurs, le président de la Commission européenne, Jose Manuel Barroso, a présenté son projet de supervision des banques de la zone euro par la BCE, qui constitue un pas supplémentaire vers une union bancaire.

Mais la prudence restait de mise à la veille d'éventuelles annonces de la Réserve fédérale américaine.

La Bourse de Paris a clôturé en timide hausse mercredi soir avec un CAC 40 à +0,18% sur les 3 543 points. L'indice vedette a été fragilisé par le secteur du luxe mais surtout par la chute d'EADS.

Selon Bloomberg, EADS et BAE Systems réfléchissent à une combinaison des deux groupes qui permettrait à ce dernier de rester indépendant au sein du futur groupe, notamment pour continuer de fournir l'armée américaine.

EADS a chuté de 5,6% tandis que son concurrent britannique s'est envolé de 10,6% à Londres.

De son côté, Crédit Agricole a grimpé de 5,8%, profitant comme tout le secteur bancaire de l'actualité en zone euro, mais également d'une note positive de broker.

Peugeot a terminé en tête des hausses (+6,5%) au lendemain de la présentation du rapport Sartorius, qui reconnaît que la fermeture d'un site était inévitable.

Enfin, STMicroelectronics a grimpé de 4,5% dans un marché porté sur les valeurs technologiques avant la présentation très attendue de l'iPhone 5, ce soir à San Francisco.

Hors indice phare, Euro Disney a de nouveau flambé (+16,6%) suite à un regain de spéculations autour des intentions capitalistiques de la maison-mère Walt Disney.

Recylex et Innate Pharma n'étaient pas en reste, signant également une hausse à deux chiffres, tandis que Natixis a bondi de plus de 5%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...