Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Paris manque son rebond
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 069.04 +0.45 % Temps réel Euronext Paris
5 063.70Ouverture : 5 073.23+ Haut : 5 044.42+ Bas :
+0.11 %Perf Ouverture : 5 046.20Clôture veille : 4 137 130 KVolume :

Cac 40 : Paris manque son rebond

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a montré en début de semaine des signes d'amélioration après quatre séance de baisse consécutives, avant de s’essouffler, lundi en fin de journée. L'indice CAC 40 a clôturé à +0,12% sur les 4 078 points.

Le contexte économique morose a lourdement pesé la semaine dernière, et la prudence devrait rester de mise ces prochains jours alors que la saison de publications de résultats des entreprises va s'accélérer, notamment à Wall Street où les grandes banques américaines seront à l'honneur dès demain (Citigroup, JP Morgan...).

Du côté des valeurs françaises, la tendance était partagée avec quelques hausses à signaler dans le compartiment des "cycliques", à l'image d'ArcelorMittal (+2,2%) ou de Vinci (+1,9%). Malgré le recul des cours du pétrole, Total a gagné 1,3%. A l'inverse, Carrefour, Essilor et Accor ont terminé dans le rouge.

Hors CAC, Nexans s'est offert un gain de 2,2%, aidé par le courtier CM-CIC Securities qui a relevé sa recommandation sur le spécialiste du câble de "Alléger" à "Achat", avec un objectif de cours ramené de 31 à 29,50 euros. Le titre a récemment souffert d'un avertissement sur la marge lancée début octobre par le groupe.

En crise depuis fin septembre, sur fond de mouvement de grève, le cours de Bourse d'Air France-KLM a renversé la vapeur (+1,5% à 6 euros). Alexandre de Juniac, le patron du groupe franco-néerlandais, a confié au Journal du Dimanche qu'il envisageait de créer une compagnie soeur de Transavia, dans l'hypothèse où aucun accord n'était signé avec les pilotes sur le développement de sa filiale à bas coût.

STMicroelectronics a fini en baisse de 4,6% à 5,3 euros. Le groupe de semi-conducteurs a été affecté par plusieurs dégradations d'analystes, réagissant à l'avertissement, la semaine dernière, du fabricant américain de puces Microchip. De sources de marché, Morgan Stanley a abaissé sa recommandation sur le titre STMicro de "Pondération en ligne" à "Sous-pondération", tandis que JP Morgan est passé de "Surpondérer" à "Neutre". De son côté, Natixis devient plus prudent sur le secteur.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...