Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Paris clôture en forte baisse après les statistiques américaines
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 735.48 +0.87 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 748.51+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 4 863 280 KVolume :

Cac 40 : Paris clôture en forte baisse après les statistiques américaines

Paris clôture en forte baisse après les statistiques américainesParis clôture en forte baisse après les statistiques américaines

(Tradingsat.com) - Plombés par des statistiques décevantes aux États-Unis, les marchés européens ont creusé leurs pertes mardi, perdant patience à deux jours de la réunion monétaire de la BCE.

Selon l'Institute for Supply Management, l'indice ISM manufacturier a reculé pour le troisième mois consécutif, atteignant 49,6 en août outre-Atlantique, contre 50 anticipé. Par ailleurs, les dépenses de construction se sont contractées en juillet, alors que les économistes tablaient sur une progression.

En Europe, les inquiétudes persistaient au sujet de la crise de la dette, après que Moody's a abaissé la perspective de la note "AAA" de l'Union européenne à négative. L'agence n'exclut pas de déclasser la note à moyen terme de l'UE en cas d'abaissement des notes de l'Allemagne, de la France, du Royaume-Uni et des Pays-Bas.

A Paris, le CAC 40 a clôturé en repli de 1,58% vers les 3 399 points. Toutes les valeurs, à l'exception de Veolia et de Pernod Ricard, ont terminé dans le rouge. La séance a été particulièrement douloureuse pour les valeurs cycliques, à l'image de Vallourec (-3,4%), Schneider (-3,3%) et de toute l'industrie de la construction. Lafarge, Saint-Gobain et Bouygues ont perdu plus de 2%.

Leader du CAC 40, le titre Veolia (+2,8%) a profité des rumeurs de presse évoquant un rachat partiel de Transdev par la Régie autonome des transports parisiens (RATP).

Hors indice vedette, Orco a souffert (-12%) au lendemain d'une présentation analystes qui n'a visiblement pas convaincu. Pages Jaunes a chuté de 5% sur fond d'actualité suscitant toujours la méfiance des investisseurs, aux côtés de JCDecaux (-3,6%) et Euro Disney (-3,6%).

A l'inverse, Maunakea (+7,2%) s'est distingué après l'annonce du lancement commercial au Brésil de son produit phare le Cellvizio 100, tandis que Nexity (+4,8%) a profité de la perspective d'un nouveau dispositif de défiscalisation susceptible de prendre le relais du Scellier, qui arrive à son terme à la fin de l'année. Bien orientés, Metabolic Explorer a pris 4% et Bolloré plus de 3%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...