Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Paris clôture en baisse, retour des craintes liées à l'économie
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Paris clôture en baisse, retour des craintes liées à l'économie

Paris clôture en baisse, retour des craintes liées à l'économieParis clôture en baisse, retour des craintes liées à l'économie

(Tradingsat.com) - Après la timide hausse de la veille, les marchés européens sont repartis en baisse jeudi, quelques déceptions macroéconomiques un peu partout dans le monde ayant ravivé les craintes sur les perspectives de l'économie de la planète.

La situation de l'Espagne qui n'a toujours pas sollicité l'aide de ses partenaires européens continuait en outre de peser sur le moral des investisseurs.

Aux États-Unis, les statistiques étaient plutôt mitigées : alors que les inscriptions hebdomadaires au chômage ont déçu, l'indice de l'activité manufacturière "Philly Fed" s'est amélioré sur le mois de septembre, passant de –7,1 à -1,9, contre -4,1 attendu.

A la Bourse de Paris, le CAC 40 a reculé de 0,6% à 3 509 points, plombé notamment par Total (-1,6%) dans le sillage du baril de pétrole.

Le repli des banques a également pesé sur la tendance : Société Générale et BNP Paribas ont perdu respectivement 2,3% et 1,5% et Crédit Agricole 1,1%.

Bien orienté en première partie de journée, le titre Peugeot s'est retourné à la baisse (-3,3%) après l'annonce d'une opération Gefco dont l'intérêt stratégique suscite des interrogations au sein de la communauté financière, la division logistique du constructeur étant le plus important contributeur aux profits du groupe.

PSA Peugeot Citroën a confirmé être en négociation exclusive avec JSC Russian Railways (RZD) en vue de céder 75% du capital de Gefco. A l'inverse, Lafarge, Accor, EADS et Legrand ont progressé de plus de 1%, Michelin ayant pris 0,5% après avoir relevé ses objectifs 2015.

Hors indice vedette, les projecteurs étaient surtout braqués sur l'action Recylex. La cotation du titre a repris sur une envolée de plus de 50% jeudi, alors que la Cour d'appel de Douai a rejeté la veille en appel la demande des liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord sur un comblement de passif par la société à hauteur de 50 millions d'euros.

Hausse beaucoup plus modeste en revanche pour Artprice et Air France-KLM, de l'ordre de +4%.

A la baisse maintenant, autre dossier chaud du moment, Belvédère, qui a chuté de 18,5%. Si les investisseurs ont salué hier le vote favorable des créanciers dits "floating rate notes" (FRN) au plan d'apurement du passif proposé par le groupe de spiritueux, ils prennent à présent leurs bénéfices alors que le groupe évoque le franchissement d'une "première étape".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...