Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Net recul du CAC 40, qui repasse sous les 5200 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 850.67 +0.20 % Temps réel Euronext Paris
4 834.30Ouverture : 4 869.38+ Haut : 4 818.88+ Bas :
+0.34 %Perf Ouverture : 4 841.14Clôture veille : 4 247 510 KVolume :

Cac 40 : Net recul du CAC 40, qui repasse sous les 5200 points

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a nettement reculé mardi, affichant à la clôture un repli de 1,81% à 5173,4 points, après avoir été jusqu'à perdre 2,5% en séance. L'indice a particulièrement décroché après la publication par le Conference Board d'un indice du consommateur américain de 95,2 points pour le mois d'avril, alors que les économistes s'attendaient au contraire à une nouvelle hausse pour cette période avec un indice de 102,2 après 101,4 en mars.

La série de mauvaises statistiques aux Etats-Unis se prolonge ainsi. Les inscriptions hebdomadaires au chômage viennent en effet de progresser pour la deuxième semaine consécutive, tandis que l’indice PMI manufacturier américain pour le mois d’avril est ressorti largement en-dessous du consensus.

La question se pose maintenant de savoir dans quelle mesure le comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), qui se réunit aujourd’hui et demain va tenir compte de la situation.

Selon, John Plassard, le directeur adjoint de Mirabaud Securities, interrogé mardi après-midi sur l’antenne de BFM Business, Janet Yellen, la présidente de la Fed, « devrait confirmer qu’elle ne relèvera pas ses taux au moins jusqu’à septembre » et rassurer les marchés en expliquant qu’elle n’est pas presser de le faire.

Sur le front des valeurs, Orange a signé la plus forte baisse du CAC 40, chutant de 4,7% à 14,9 euros, après la publication de résultats trimestriels marqués par une nouvelle érosion de son activité et de ses marges. L'opérateur historique de télécommunications a réalisé au premier trimestre 2015 un chiffre d`affaires de 9,672 milliards d`euros, en baisse de -0,9%, tandis que son EBITDA retraité s'est établit à 2,916 milliards d`euros, à comparer à 2,971 milliards d'euros un an plus tôt.

Lanterne rouge du SBF 120, Solocal Group a plongé de 14,1% à 0,53 euro après la publication de résultats trimestriels décevants assortis d’un nouvel avertissement. Le groupe de communication locale et digitale a vu s'accélérer la décroissance de son activité Imprimés & Vocal, le poussant à tabler désormais sur une légère baisse de son chiffre d'affaires et un résultat net stable (contre une hausse d'au moins 30% anticipée auparavant).

A l'inverse, le spécialiste des câbles Nexans a flambé de 12,5% après avoir annoncé pour le premier trimestre 2015 un chiffre d'affaires de 1 601 millions d’euros à cours des métaux courants, en hausse de 5,9% et de 1,8% en organique.

A noter l'envolée de la société de biotechnologie Poxel (+36,2% à 14,1 euros), à deux jours de la publication de ses résultats annuels. La trésorerie et équivalents de trésorerie de Poxel s’élevaient à 10,3 millions d’euros au 31 décembre 2014, montant qui n’inclut pas les 26,8 millions d’euros levés par la société à l’occasion de son introduction en bourse en février 2015.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...