Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Mario Draghi fait plier le CAC 40 !
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Mario Draghi fait plier le CAC 40 !

L'indice parisien termine en baisse de plus de 1%L'indice parisien termine en baisse de plus de 1%

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en nette baisse jeudi soir, le marché ayant basculé subitement dans le rouge en milieu d'après-midi après les propos du président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, qui est resté prudent sur les perspectives de croissance de la zone euro.

A l'issue de la réunion de son comité de politique monétaire, la BCE a comme prévu laissé son principal taux directeur inchangé, à 0,75%, mais a indiqué que "la faiblesse de l'économie devrait continuer de prévaloir au début de l'année 2013".

"Plus tard, en 2013, l'activité devrait reprendre graduellement soutenue par l'orientation accommodante de notre politique monétaire, l'amélioration de la confiance des marchés financiers, la réduction de la fragmentation ainsi que le renforcement de la demande globale", a déclaré M. Draghi.

Aux Etats-Unis, les inscriptions hebdomadaires au chômage ont légèrement reculé, à 366 000 au cours de la semaine précédente, mais moins qu'anticipé.

Du côté des valeurs, c'est Sanofi qui a le plus souffert (-4%). Réagissant à la publication des résultats annuels, le titre a finalement été sanctionné par des perspectives 2013 jugées décevantes.

Alcatel-Lucent qui a également publié ses comptes annuels a terminé en baisse de près de 5% à 1,23 euro, après avoir flambé de plus de 10% jeudi matin. L'équipementier télécoms a fait état au titre du quatrième trimestre d'une perte nette de -1,372 milliard d'euros, soit -0,60 euro par action, mais le résultat d'exploitation ajusté est ressorti au-dessus des attentes de la place.

Le groupe a par ailleurs annoncé la démission de son directeur général, Ben Verwaayen, ce qui avait sans doute été l'un des principaux déclencheurs de la hausse en première partie de séance.

A l'inverse, EADS et Veolia ont tiré leur épingle du jeu avec un gain de plus de 1%, avec d'autres valeurs défensives comme Danone (+0,6%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...