Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Les valeurs télécoms sous pression à la Bourse de Paris
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Les valeurs télécoms sous pression à la Bourse de Paris

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris reste prudente mardi à mi-séance, pénalisée notamment par le recul des valeurs télécoms, malgré les annonces de la Banque du Japon et un bon indicateur allemand.

La Banque du Japon (BoJ) a annoncé mardi une série de mesures destinées à permettre à l'économie de l'archipel de sortir durablement de la stagnation, promettant des rachats d'actifs illimités et doublant son objectif d'inflation.

L'indice ZEW du sentiment économique en Allemagne est ressorti en forte hausse de 24.6 points à 31.5 en janvier 2013, contre 6.9 le mois précédent et seulement 12.2 attendu par les économistes.

Sur le plan des valeurs, France Télécom recule de 4%, Bouygues de 2,8% et Vivendi de 2,5%, alors que SFR a annoncé une nouvelle baisse des tarifs de son forfait phare "Carrées", en déplorant au passage que la filière télécoms était menacée par la guerre des prix.

A noter aussi que Michelin perd 2,3% après que la société a fourni des indications de marché qui remettent en cause son objectif annuel de volumes sur 2012.

A la hausse, Schneider, EADS, Veolia et Alstom se distinguent avec des gains supérieurs à 1%.

Alstom devrait bénéficier de solides prises de commandes au quatrième trimestre, sur la période janvier-mars, après avoir enregistré un bond de 14% de nouveaux contrats au cours des neuf premiers mois de son exercice 2012-2013.

Le spécialiste des infrastructures d'énergie et de transport a également confirmé mardi qu'il visait pour l'exercice en cours et les deux suivants une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 5% par an et une amélioration progressive de sa marge opérationnelle, qu'il attend autour de 8% en mars 2015 contre 7,1% en 2011-2012. Pour le second semestre, Alstom a répété que son flux de trésorerie disponible resterait positif.

De son côté, EADS a nettement amélioré son chiffre d'affaires et son Ebit en 2012, a déclaré lundi Tom Enders, président exécutif du groupe européen d'aérospatiale et de défense, devant les journalistes. Tom Enders a ajouté que les quatre divisions du groupe avaient l'an dernier dépassé leurs objectifs de résultats.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...