Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Les fusions acquisitions soutiennent la tendance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Les fusions acquisitions soutiennent la tendance

(Tradingsat.com) - L'indice CAC 40 est repassé au-dessus du seuil des 4 500 points lundi, à la faveur d'une nouvelle vague de fusions acquisitions dans le secteur français des services informatiques. Après l'annonce début avril d'un projet de rapprochement entre Sopra et Steria, voilà que le groupe Atos s'apprête à acquérir Bull "pour créer en Europe un leader mondial du Cloud, de la Cyber sécurité et du Big Data". Les SSII sont à la fête, ce qui profite à Capgemini dont le cours de Bourse progresse de plus de 1% à la mi-séance.

Des opérations financières bien accueillies par les investisseurs en dépit du "choc" provoqué par la victoire du Front national au scrutin du 25 mai. "Les partis eurosceptiques sont les grands gagnants et leur victoire en France et au Royaume-Uni fragilise l’Europe dans son ensemble. Toutefois, les partis traditionnels conservent une majorité nette au sein du Parlement, ce qui devrait permettre de poursuivre les réformes engagées", relativisent aujourd'hui les analystes du CM-CIC.

"Les pressions seront cependant importantes pour un ajustement qui pourrait prendre la forme d’un assouplissement des objectifs budgétaires. Autre sujet brûlant, les négociations commerciales avec les Etats-Unis pourraient être remises à plat", admet néanmoins le courtier.

Parmi les "leaders" du CAC 40 ce lundi, on retrouve les titres Accor (+2%), Bouygues (+1,3%) et Renault (+1,3%), devançant Capgemini qui s'offre malgré tout une confortable quatrième place. A l'inverse, Airbus et Veolia sont à la traîne. Par ailleurs, Technip est stable en dépit de l'annonce d'un nouveau contrat.

Hors indice phare, le groupe de semi-conducteurs Soitec flambe de 15% après l'annonce d'un accord dans le SOI en Chine.

Atos n'est pas en reste (+4,9%) alors que le groupe lance une OPA de 620 millions d'euros sur Bull, lequel s'envole de 21,7%, s'ajustant sur le prix de l'offre, autour de 4,9 euros.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...