Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Léger rebond du CAC 40 à mi-séance
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Léger rebond du CAC 40 à mi-séance

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris se reprend jeudi avec l'appui du secteur bancaire qui avait particulièrement souffert hier. Alstom profite de la perspective d'un rachat d'actions dans le cadre de l'opération avec General Electric tandis que les valeurs télécoms, à l'exception de Bouygues, sont soutenues par les bonnes performances trimestrielles d'Iliad. Au chapitre économique, les investisseurs suivront cet après-midi les traditionnelles inscriptions hebdomadaires au chômage. Le consensus établi par Bloomberg anticipe 280 000 demandes, contre 278 000 la semaine précédente. A la mi-séance, l'indice CAC 40 progresse de 0,4% à 4 196 points.

Iliad grimpe de 4,5% après la publication de ses principaux indicateurs du troisième trimestre, ressortis au-dessus des attentes. L'opérateur a fait état hier soir d'un chiffre d'affaires record à 1,1 milliard d'euros, en progression de près de 12%. Free a refait le plein d'abonnés, aussi bien dans le mobile (480 000 recrutements net de résiliation) que dans le fixe (70 000), et ce malgré l'agressivité commerciale de Bouygues Telecom. Des chiffres qualifiés "une nouvelle fois d'excellents" par Oddo qui confirme sa recommandation "Achat" sur la valeur Iliad avec un objectif de cours maintenu à 203 euros.

Alstom (+3,2%). Le spécialiste des systèmes d'énergie et de transport envisage de reverser aux actionnaires entre 3,5 milliards et 4 milliards d’euros dans le cadre de la cession à General Electric de ses activités Energie, dont l'approbation sera soumise au vote lors d'une Assemblée générale extraordinaire qui se tiendra le 19 décembre 2014. Cette distribution aux actionnaires prendrait la forme d’une offre publique de rachat d’actions, a précisé le Groupe, qui souhaite conserver au sein de l’entreprise plus des deux tiers des 12,35 milliards d’euros à recevoir de GE pour renforcer le bilan d’Alstom et désendetter l'entreprise.

Par ailleurs, le groupe de BTP et de concessions Eiffage chute de plus de 9% au lendemain de la publication de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, affecté par sa branche travaux. A noter aussi que Teleperformance bondit de plus de 6% après la publication d'un chiffre d'affaires de 708,1 millions d'euros au troisième trimestre 2014, en croissance de 20,6%, supérieur aux attentes (le consensus attendait 675 millions d'euros). Le groupe anticipe dorénavant une progression de son chiffre d’affaires, à devises et périmètre constants, supérieure à +9%. Le groupe prévoit aussi d’atteindre une marge d’EBITA courant de l’ordre de 9,7 %, en hausse par rapport à 2013 (9,3%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...