Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le marché parisien confirme sa remontée
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Le marché parisien confirme sa remontée

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a poursuivi sa remontée mardi dans un marché qui retrouve le moral alors que les tensions en Ukraine et dans certaines zones du Proche-Orient semblent se dissiper. Les investisseurs ont également bien réagi à la publication des statistiques américaines.

Selon le Département du Commerce, les permis de construire ont augmenté de 8,1% à 1 052 000 unités au mois de juillet, alors que les mises en chantier de logements sont ressorties en nette hausse à 1 093 000 unités (+15,7%).

Dans ce contexte, le CAC 40 a clôturé en progression de 0,56% à 4 254 points. Demain, les opérateurs analyseront les "Minutes" de la Fed ainsi que l'indice PMI HSBC chinois.

Les valeurs cycliques étaient encore recherchées à l'image de Valeo qui a grimpé de plus de 4%, en tête des hausses de l'indice phare parisien. Capgemini et Saint-Gobain ont fini en hausse de plus de 2% avec Alcatel-Lucent, Michelin et Renault.

EDF a reculé de 0,8% après trois séances de hausse consécutives et au lendemain d'une note négative de Deutsche Bank qui a conseillé de "vendre" le titre.

Sanofi a fini à +0,2% alors que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a accordé lundi une homologation provisoire à une insuline biosimilaire développée par le groupe Eli Lilly et son partenaire Boehringer Ingelheim. Ce feu vert de la FDA pourrait à terme constituer une menace pour l'antidiabétique Lantus développé par le groupe pharmaceutique français.

Hors CAC 40, Air France-KLM a accéléré son rebond, terminant à +4,6% ce soir sur les 7,9 euros. Les compagnies aériennes ont continué de profiter du recul des cours du pétrole provoqué par la détente en Ukraine, mais aussi par l’évolution de la situation en Syrie.

Dégradé par Goldman Sachs, le titre ADP a glissé sous les 100€ euros (-1,1%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...