Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC40 réduit finalement ses pertes
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 667.85 +0.78 % Temps réel Euronext Paris
4 676.61Ouverture : 4 691.25+ Haut : 4 658.73+ Bas :
-0.19 %Perf Ouverture : 4 631.94Clôture veille : 618 590 KVolume :

Cac 40 : Le CAC40 réduit finalement ses pertes

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse jeudi (-1,72% à 4.403,58 points), les investisseurs ne parvenant pas à se départir de leurs inquiétudes sur la Chine et les cours du pétrole. "Les marchés subissent un concentré de multiples craintes", explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse, citant les difficultés économiques de la Chine ou encore les variations des cours des matières premières, tout en évoquant "une question de fond sur la croissance américaine".

La place parisienne avait ouvert sur un décrochage sévère, lâchant 3%. Mais elle a relevé la tête dans l'après-midi après avoir appris que la Chine suspendra à partir de vendredi le système automatique de coupe-circuit en cas de variation brutale. L'activation pour la deuxième fois cette semaine du mécanisme de fermeture prématurée des marchés après un nouvel effondrement des bourses chinoises, lui-même généré par l'annonce officielle d'une baisse du yuan, la plus forte depuis août, a fortement agité les marchés européens.

Pour les stratégistes de Aurel BGC, "les marchés s'installent dans une routine dangereuse", préoccupés par la Chine mais aussi sous la pression de la chute du prix des matières premières. Les prix du pétrole ont encore ouvert en nette baisse jeudi à New York, plombés notamment par les dernières données sur les stocks américains de brut, sur fond de crise irano-saoudienne.

Sur le terrain des valeurs, celles liées au pétrole et aux matières premières ont encore été en première ligne des baisses. ArcelorMittal a perdu 5,55% à 3,49 euros, Vallourec 7,53% à 7,13 euros, CGG 3,94% à 2,44 euros, Technip 3,67% à 40,13 euros ou Total 2,43% à 38,81 euros.

Air France-KLM a clôturé en hausse de 0,41% à 7,58 euros après l'annonce par Alexandre de Juniac, PDG du groupe, d'un possible retour dans le vert en 2015 de la compagnie aérienne après avoir été affectée par des pertes depuis des années.

Par ailleurs, quelques titres ont souffert d'un abaissement de recommandation, à l'image de Bouygues (-1,50% à 36,13 euros) dont la recommandation par JPMorgan est passée à "neutre" contre "surpondérer", tout comme Publicis (-3,40% à 55,20 euros), après une note de Bernstein. Saint-Gobain a perdu 4,31% à 36,46 euros après avoir vu sa recommandation abaissée à "conserver" contre "acheter" par Berenberg.

Du côté des petites capitalisations, Transgene a gagné encore du terrain jeudi (+2,19% à 3,74 euros), à contre-courant d'un marché parisien sous pression. Après l'annonce mercredi du recrutement du premier patient de l'étude clinique de phase pour son produit Pexa-Vec dans le carcinome hépatocellulaire, la société biopharmaceutique vient de dévoiler le plan stratégique très attendu des investisseurs depuis la phase de réorganisation lancée fin juin 2015.

Enfin, Eos Imaging a chuté lourdement jeudi après-midi de plus de 20% (-21,55% à 3,75 euros), sanctionné après l'annonce d'un chiffre d'affaires en forte baisse de 25% à 6,85 millions d'euros au quatrième trimestre 2015.

S.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...