Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC débute février en hausse avec le pétrole
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 574.32 +1.00 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.50 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 3 358 420 KVolume :

Cac 40 : Le CAC débute février en hausse avec le pétrole

(Tradingsat.com) - Après avoir gagné 7,76% en janvier, le CAC 40 a engrangé 0,51% supplémentaire lors de la première séance du mois de février pour se hisser à 4627,67 points, ignorant pour l'instant la menace d'une possible suspension du programme de fourniture de liquidités d’urgence à la Grèce.

La BCE doit se réunir mercredi pour décider de son prolongement alors que le nouveau gouvernement grec a fait savoir que le pays ne souhaitait plus discuter avec ses créanciers internationaux.

Dans un contexte attentiste sur le cas grec, la Bourse de Paris a été soutenue notamment par une statistique positive sur l'activité manufacturière dans la zone euro, avec un indice PMI remonté à 51, au plus haut depuis six mois, contre 50,6 en décembre.

A l'inverse, aux Etats-Unis l'enquête mensuelle de l'Institute for Supply Management publiée dans l'après-midi a montré un ralentissement plus important que prévu du secteur manufacturier avec un indice ISM retombé à 53,5 après 55,1 en décembre.

Sur le front des valeurs, le secteur pétrolier a profité à plein du rebond du baril. Total a signé la plus forte hausse du CAC 40, gagnant 3,3% à 47 euros, suivie par le groupe d'ingénierie pétrolière Technip (+2,8% à 53,6 euros). Sur le SBF 120, CGG (+12,1%), Maurel & Prom (+6,1% à 7,6 euros) et Vallourec (+6,1% à 20,6 euros) se sont particulièrement illustrées.

Autre valeur en vue, Lafarge a grimpé de 1,8% à 61,9 euros après avoir annoncé (avec son partenaire Holcim avec qui il va fusionner) être entré en négociations exclusives avec le cimentier irlandais CRH sur la base d’un engagement ferme pour céder un certain nombre d’actifs.

Carrefour s'est distingué en progressant de 2,2% à 28,5 euros, portée par le relèvement de la recommandation de Jefferies de "Conserver" à "Achat", pour un nouvel objectif de cours de 32,5 euros.

En bas de classement, Air France - KLM, inversement corrélé au pétrole, a chuté de 3,1% à 7,6 euros. La compagnie a été également affectée en bourse par le ton prudent employé par sa concurrente Ryanair sur ses perspectives 2015.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...