Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 termine encore en baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 583.72 +0.21 % Temps réel Euronext Paris
4 576.87Ouverture : 4 590.51+ Haut : 4 558.90+ Bas :
+0.15 %Perf Ouverture : 4 574.32Clôture veille : 955 795 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 termine encore en baisse

(Tradingsat.com) - Et de cinq ! La Bourse de Paris a encore cédé du terrain jeudi, l'indice CAC 40 ayant clôturé en repli de 0,22% à 4 440 points, dans un marché relativement calme.

Sur le front économique, les investisseurs ont pris connaissance des chiffres sur le chômage aux Etats-Unis, avec 315 000 nouvelles demandes d'allocation la semaine passée, alors que 306 000 demandes étaient anticipées.

Dans l'actualité des entreprises, le secteur des télécommunications était très entouré, Orange et Iliad ayant profité d'études favorables de brokers. JP Morgan est passé de "Neutre" à "Surpondérer" sur l'opérateur historique, tandis que la banque portugaise Espirito Santo a relevé son conseil de "Neutre" à "Achat" sur la maison mère de Free.

Air France-KLM (+1,9%) était salué après la présentation de son nouveau plan "Perform 2020". La compagnie aérienne se fixe comme objectifs financiers de moyen-terme (2017) un EBITDAR en croissance de 8 à 10% entre 2013 et 2017, un ratio de dette nette ajustée sur EBITDAR inférieur à 2,5 en 2017, ainsi que "des activités de base générant chaque année du free cash flow".

A l'inverse, Edenred a chuté de plus de 3% après que Berenberg a initié la couverture du groupe de services prépayés avec une recommandation à la vente et un objectif de cours à 17 euros. Le broker pense que le titre devrait continuer à "sous-performer" l'indice DJ STOXX, évoquant notamment des risques liés au modèle économique de la société, qui pourraient peser sur le free cash flow et les dividendes.

Gameloft a grimpé de 1,2% après l'annonce de résultats sans surprise. L'éditeur de jeux vidéo sur plateformes mobiles a annoncé comme prévu des comptes semestriels marqués par un faible nombre de sorties de jeux. Bryan Garnier, qui reste "Neutre" sur la valeur avec un objectif de cours à 4,5 euros, reste néanmoins prudent sur le dossier en évoquant des risques sur la profitabilité du groupe (reports de lancement, coûts marketing plus élevés...).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...