Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 sous les 3 700 points, BNP Paribas et Societe Generale en repli
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 554.59 +0.57 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.06 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 1 775 030 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 sous les 3 700 points, BNP Paribas et Societe Generale en repli

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a clôturé en légère baisse mardi soir et l'indice CAC 40 est repassé sous le seuil des 3 700 points, pour la première fois depuis le début de l'année. La prudence reste de mise avant les publications financières des grandes sociétés américaines, comme eBay, Goldman Sachs ou encore Intel, qui seront à l'honneur à partir de demain.

Le marché a en outre été déçu par les statistiques publiées outre-Atlantique, notamment par l'indice "Empire State" sur l'activité manufacturière, ressorti à -7,8 alors qu'il était attendu à +1,9.

L'hésitation était d'autant plus grande que les discussions se poursuivent aux États-Unis sur les questions budgétaires. Maintenant que les débats sur le "Fiscal Cliff" sont achevés, le relèvement du plafond de la dette américaine doit être validé par le Congrès.

Fitch a d'ailleurs mis la pression sur le gouvernement US en menaçant de dégrader sa note "AAA" sur les Etats-Unis "en l'absence d'accord sur le relèvement du plafond de la dette et d'une réduction crédible des dépenses publiques à moyen terme".

En Europe, les investisseurs étaient plutôt focalisés sur l'économie allemande, dont la croissance a ralenti plus fortement que prévu en 2012.

Du côté des valeurs parisiennes, PPR s'est distinguée (+2,6%) après que le groupe a annoncé l’acquisition de 51% de la marque de designer de luxe Christopher Kane.

EDF a poursuivi sa remontée (+2,1%). Selon Le Figaro, l'électricien devrait présenter un plan de réduction des coûts de 1 milliard d’euros à l’horizon 2015 à l’occasion de la présentation de ses résultats annuels, le mois prochain.

Renault a terminé en hausse de 1,8% alors que le constructeur automobile veut supprimer 7 500 emplois d'ici 2016 afin d'améliorer sa compétitivité et réduire son point mort, dans un environnement qu'il juge toujours incertain en Europe.

Le secteur bancaire a fini en ordre dispersé : BNP Paribas (-3,1%) et Société Générale (-1,9%) ont fini en recul marqué, tandis que Crédit Agricole a grimpé de 1,3%.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...