Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 se reprend après trois séances de baisse
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 se reprend après trois séances de baisse

La Bourse de Paris soutenue par l'immobilier américainLa Bourse de Paris soutenue par l'immobilier américain

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a rebondi mardi après trois séances de baisse d'affilée, en dépit de statistiques économiques mitigées aux Etats-Unis et des inquiétudes persistantes liées au sauvetage financier de Chypre.

Hier, le ministre néerlandais des finances et président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, avait douché les marchés en affirmant que le plan chypriote pouvait servir de référence aux futures restructurations bancaires.

"Même s'il a raison sur le fond (soit une mise à contribution plus complète des créanciers privés non "sécurisés" avant de recourir à de l'argent public) ni la manière, ni le timing de ses déclarations n'étaient du tout opportuns. D’autant que son changement brutal de posture en soirée confirme a posteriori le caractère peu opportun de ses propos", commentait ce matin le CM-CIC.

Rappelons que le plan de sauvetage de Chypre prévoit d’importantes pertes pour les déposants. Les clients du premier établissement du pays, Bank of Cyprus, se verront taxer jusqu'à 40 % de leurs dépôts au-dessus de 100 000 €.

De même, si les dépôts de moins de 100 000 € placés à la banque Laïki, la deuxième du pays - qui va être liquidée - seront sécurisés, ceux qui dépasse ce seuil "seront gelés et participeront à la recapitalisation nécessaire", selon le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble lors d’une conférence de presse.

Outre-Atlantique, les commandes de biens durables ont rebondi de 5,7% le mois dernier, soit leur plus forte progression depuis septembre. A l’inverse, la confiance du consommateur s’est dégradée en mars avec un indice du Conference Board en baisse à 59,7 points, et les ventes de logements neufs en recul de 4,7% sur le mois de février.

Plus forte hausse de l'indice phare, Michelin a grimpé de près de 3% au lendemain du relèvement par Fitch de la note de crédit du Groupe. Par ailleurs, HSBC a confirmé sa recommandation positive sur le fabricant de pneus en portant son objectif de 80 à 83 euros.

EDF a gagné 2,4% grâce à une note de Morgan Stanley. La banque d'affaires américaine a relevé son opinion sur le titre de "Performance en ligne" à "Surperformance" en portant son objectif de cours de 19 à 23 euros.

Michelin a grimpé de 2,1% au lendemain du relèvement par Fitch de la note de crédit du Groupe. Par ailleurs, HSBC a confirmé sa recommandation positive sur le fabricant de pneus en portant son objectif de 80 à 83 euros.

Dans le secteur de la construction, Lafarge et Vinci se sont adjugés près de 2%.

Parmi les principales valeurs en repli, citons France Télécom (-1,9%), alors que le PDG Stéphane Richard s'attend cette année à une accélération de la baisse du revenu moyen par abonné mobile (Arpu), à 12-13% contre -10% en 2012, conséquence de l'arrivée de Free Mobile il y a plus d'un an.

Malgré la petite reprise observée mardi, le secteur bancaire est resté sous pression, à l'image de Société Générale (-0,2%) et Crédit Agricole (-0,5%).

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...