Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 se remet de ses émotions chinoises
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 574.32 +1.00 % Temps réel Euronext Paris
4 506.66Ouverture : 4 605.56+ Haut : 4 502.20+ Bas :
+1.50 %Perf Ouverture : 4 528.82Clôture veille : 3 358 420 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 se remet de ses émotions chinoises

(Tradingsat.com) - Malgré une troisième dévaluation du yuan chinois en trois jours, la Bourse de Paris a su rebondir jeudi, terminant la séance en progression de +1,25% à 4986,85 points.

Le marché parisien est remonté dès l'ouverture, retrouvant un peu de sérénité après avoir cédé plus de 5% lors des deux dernières séances.

"Le marché a rebondi après deux journées difficiles et sans doute un peu excessives dans un mois d'août qui compte peu d'intervenants", a souligné Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

"Aujourd'hui (jeudi) les investisseurs prennent un peu de recul et se rendent compte que les mouvements de prises de bénéfices sur des secteurs comme celui du luxe par exemple étaient peut-être exagérés", a-t-il développé.

Il y a un "rebond généralisé car les marchés s'habituent à la nouvelle politique des autorités chinoises en matière de fixation du taux de change du yuan. Les investisseurs devraient rester attentifs dans les prochains jours mais le pire de la baisse est vraisemblablement passé à court terme sur les actions européennes", ont également estimé les analystes de Aurel BGC.

La Chine a dévalué le taux de référence du yuan pour le troisième jour consécutif, mais la banque centrale s'est efforcée de rassurer, affirmant qu'une dépréciation prolongée n'aurait "aucun fondement" et qu'elle se tenait prête à intervenir en cas de "distorsions" excessives.

La hausse de l'indice parisien s'est néanmoins un peu érodée en fin de séance, dans la foulée d'une série d'indicateurs américains de bonne facture, les investisseurs voyant se renforcer à travers ces chiffres la perspective d'une remontée des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed) dès la rentrée.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage aux États-Unis ont augmenté plus que prévu pour la troisième semaine consécutive. Les ventes de détail ont aussi augmenté légèrement plus qu'anticipé.

Sur le front des valeurs, le secteur du luxe, qui avait fortement souffert de son exposition à la Chine au cours des deux dernières séances s'est redressé, à l'image de LVMH (+2,9%) et Kering (+1,4%).

Mais c'est le groupe de services informatiques Capgemini qui a signé la meilleure performance du CAC 40 (+3,7%). Citigroup avait ajouté le titre à sa "focus list" il y a deux jours, avant la dégringolade des marchés provoquée par la politique de change chinoise.

En bas de classement, ce sont une nouvelle fois les valeurs parapétrolières qui ferment la marche, plombées par la poursuite de la décrue des cours du baril. CGG a chuté de 2,9%, Vallourec de -2,3%, GTT - Gaztransport et Technigaz de -1,4%, tandis que Total (-0,4%) a bien résisté.

A noter l'envolée de 37% à 0,59 euro de la foncière Acanthe Développement après l'annonce de sa décision de distribuer un acompte à valoir sur le dividende de l`exercice qui sera clos le 31 décembre 2015, d`un montant de 0,27 euro par action.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...