Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 retombe sous les 4900 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 017.43 -0.07 % Temps réel Euronext Paris
4 975.09Ouverture : 5 017.88+ Haut : 4 971.07+ Bas :
+0.85 %Perf Ouverture : 5 020.90Clôture veille : 2 229 980 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 retombe sous les 4900 points

(Tradingsat.com) - Plombée par les inquiétudes sur la croissance chinoise, et dans l'attente du compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine, la Bourse de Paris a chuté mercredi de 1,75% à 4884,10 points.

"Une séance de forte volatilité sur les marchés chinois et de repli important sur les marchés de matières premières" a contribué à nourrir "des craintes de ralentissement de l'économie chinoise et au-delà de la croissance mondiale", explique Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

"On attendait un peu de répit" avec le vote positif du Parlement allemand sur le plan d'aide à la Grèce "mais cela n'a pas eu lieu", poursuit M. Larrouturou.

Cette échéance franchie, l'attention des marchés va désormais se concentrer sur le compte-rendu de la dernière réunion de la banque centrale américaine (Fed), publié après la clôture des places boursières européennes.

Les investisseurs sont à la recherche d'indices concernant la remontée des taux de la Fed qui pourrait intervenir à la rentrée, si l'économie le permet.

Or, les prix à la consommation aux Etats-Unis ont augmenté moins que prévu en juillet, ralentissant par rapport à la progression enregistrée sur les trois mois précédents.

"Les marchés ont l'impression d'être pris en tenaille entre d'un côté un risque déflationniste accru et un ralentissement de la croissance" et de l'autre "une hausse, même modérée, des taux de la Fed", souligne M. Larrouturou.

"A ce stade, nous ne pensons cependant pas que la Fed devrait apporter de plus amples informations à même de confirmer les certitudes d'une prochaine hausse", juge John Plassard, de Mirabaud Securities.

Alors qu'aucune valeur du CAC 40 n'a terminé dans le vert, les plus forts replis ont été enregistrés par les valeurs considérées comme les plus exposées à la Chine et les valeurs de croissance au sens large.

Renault (exposé à la Chine via son partenaire Nissan) a plongé de 3,4% à 78,9 euros, suivi par Peugeot (-3,3%). Dans le secteur automobile également, l'équipementier Valeo a perdu 2,4%. Le leader mondial du luxe LVMH a reculé de 3%, tandis que Kering a cédé 1,1%. De son côté, l'équipementier télécoms Alcatel-Lucent (très présent en Chine via sa filiale Alcatel Shanghai Bell) a abandonné 2,5%.

Le secteur parapétrolier est demeuré sous pression dans le sillage de la poursuite de la chute des cours du baril (-4,5% pour le WTI à 41,2 dollars et -3,5% pour le Brent à 47,1 dollars). Technip a perdu 2,7%. Hors CAC 40, CGG (-2,2%) et Vallourec (-3,8%) continuent d'inscrire de nouveaux plus bas depuis plus de dix ans.

Air France-KLM a aligné une nouvelle séance négative (-1,3%). Si les pilotes d'Air France souhaitent majoritairement (à 74,4%) que les négociations se poursuivent avec la direction, ils ne sont toujours pas disposés à accepter les dernières propositions de la direction sur la rémunération, la baisse de la majoration des heures de nuit et la composition des équipage.

A noter la bonne résistance de l'éditeur de jeux vidéo Ubisoft (-0,75%) malgré l'annonce du report de la date de sortie de son jeu "Tom Clancy's Rainbow Six Siege".

Enfin, la société Amoeba, qui a mis au point un biocide biologique capable d`éliminer le risque bactérien dans l`eau a vu son cours s'envoler de +26% à un nouveau sommet historique de 23,95 euros. La hausse du titre atteint +117% depuis le début du mois et +190% depuis l'introduction en bourse du 10 juillet dernier.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...