Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 perd 1% dans un contexte d'instabilité politique
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 perd 1% dans un contexte d'instabilité politique

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse lundi dans le prolongement de Wall Street, sous pression du fait des incertitudes politiques en Europe et aux États-Unis, où le marché guette une éventuelle fermeture cette nuit du gouvernement fédéral à Washington.

En effet, à moins d’un compromis de dernière minute, l’Etat fédéral ne sera officiellement plus financé demain à 0h01. Cette paralysie résulte d’une division extrême entre Républicains et Démocrates.

"Les Républicains, qui souhaitent la réduction des dépenses, ont voté au Parlement (où ils détiennent la majorité), samedi, un projet de budget exigeant le report d’un an de la mise en application de la loi d’Obama sur la santé (Obamacare). De leurs côtés, les Démocrates ont voté au Sénat qu’ils dominent un plan budgétaire ignorant complètement les revendications républicaines, et laissant entendre qu’ils ne feraient pas de concessions d’ici à ce soir", ont expliqué les analystes du CM-CIC.

Par ailleurs, les tensions politiques restent palpables en Italie avec la décision de S. Berlusconi de retirer 5 de ses ministres du gouvernement, mais également au Portugal, où le gouvernement s’est vu infliger un revers aux élections municipales.

Au chapitre économique, notons que l'indice des directeurs d'achats (PMI) de la région de Chicago a augmenté à 55,7 en septembre, contre à 53 le mois précédent, traduisant donc une accélération dans l'expansion de l'activité du secteur manufacturier local. Par comparaison, les économistes n'attendaient en moyenne qu'une hausse de l'indice aux environs de 54,3 sur le mois qui s'achève.

L'indice CAC 40 a fini en repli de 1% vers les 4 143 points, pénalisé par les valeurs cycliques. Schneider Electric a été particulièrement chahuté, trébuchant de plus de 3% suite à une dégradation de broker.

STMicroelectronics a cédé 2,7% tandis que Vallourec a encore baissé 2,2% après avoir été massacré vendredi en réaction au message prudent donné par le groupe sur ses perspectives de court terme.

Saint-Gobain et Renault ont abandonné 2% environ, avec Total, BNP PAribas et Michelin.

Hors CAC 40, le titre Groupe Eurotunnel s'est distingué, terminant à +6,7% alors que selon l'Agefi, la direction de la société aurait convaincu les gouvernements Français et Britanniques de rejeter l'avis motivé de Bruxelles contestant (entre autres) le système de tarification dans le tunnel. Les Etats français et britanniques ont en effet jusqu'à aujourd'hui pour répondre à la Commission Européenne.

Air France-KLM a rebondi pour sa part de 1,8%, aidé par un changement de recommandation de la banque HSBC.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...