Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 glisse sous les 4900 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 glisse sous les 4900 points

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris est repassée lundi sous le seuil des 4900 points, le CAC 40 cédant -0,44% à 4 889,12 points. Le marché parisien s'est enlisé dès l'ouverture et n'a pas réussi à sortir de l'ornière ensuite.

"Le marché reste léthargique" et évolue toujours entre les mêmes bornes à savoir 4.840 points et 5.000 points, a résumé Christopher Dembik, économiste chez Saxo Banque. Selon lui, "il n'y a aucune raison pour que le marché sorte, à court terme, de cette borne".

La faiblesse continue des prix des matières premières et en particulier du pétrole a pesé sur la cote, de même que certaines statistiques macroéconomiques mitigées.

L'indicateur d'activité "PMI français, moins bon que ceux du reste de l'Europe a également créé un effet de contraste négatif pour le marché français", explique Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion.

Pour celui-ci, la contraction des volumes et le manque d'initiatives chez les investisseurs risque de perdurer jusqu'à la réunion de la Banque centrale européenne le 3 décembre.

Sur le terrain des actions, "le marché s'est du coup retrouvé divisé entre des valeurs cycliques largement vendues" en particulier celles liées aux matières premières et des valeurs défensives plus recherchées comme le secteur des assurances, a-t-il ajouté.

Les sociétés industrielles et liées aux matières premières ont donc tiré le marché vers le bas, à l'image de Vallourec (-1,22% à 9,40 euros), Total (-1,06% à 45,77 euros) ou Aperam (-1,92% à 31,91 euros).

Le sidérurgiste ArcelorMittal a signé la plus forte baisse du CAC 40 (-4,66% à 4,60 euros), pénalisé en outre par un abaissement de recommandation de Barclays.

Dans la distribution, Carrefour a été pénalisé (-2,68% à 28,52 euros) par l'abaissement de sa recommandation à "neutre" contre "surperformer" par Macquarie.

A l'inverse, Altran a été recherché (+3,68% à 11,70 euros) après avoir dévoilé son plan stratégique qui comporte un objectif de chiffre d'affaires de 3 milliards d'euros à l'horizon 2020.

Solucom a bondi (+7,47% à 60,40 euros). Le groupe est entré en négociations exclusives avec Management Consulting Group pour acquérir l'essentiel des activités européennes de sa filiale Kurt Salmon.

La cotation de GFI Informatique a été suspendue jusqu’à mardi matin. La société va faire l’objet d’un projet d’une prise de participation majoritaire amicale (51% du capital) du groupe qatari Mannai à un prix de 8,5 euros par titre. Cette offre fait ressortir une prime de 31,6% par rapport au cours de clôture du 20 novembre, ce qui valorise la société à 561 millions d’euros.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...