Bourse > Cac 40 > Cac 40 : Le CAC 40 échoue à refranchir les 4 400 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 702.00 +0.16 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 716.60+ Haut : 4 690.32+ Bas :
-0.17 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 1 118 430 KVolume :

Cac 40 : Le CAC 40 échoue à refranchir les 4 400 points

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en petite hausse mercredi (+0,30%), une séance marquée par la publication d'indicateurs chinois et la thématique pétrolière. L'indice CAC 40 a pris 13,19 points à 4 391,94 points, dans un volume d'échanges modéré de 3,4 milliards d'euros. La veille, il avait pris 1,53%.

Le marché parisien a ouvert en hausse gardant la tendance au cours de la journée, mais a perdu un peu de terrain avant la fermeture, se montrant erratique après des données sur les stocks de bruts aux Etats-Unis.

"Avec des cours du pétrole qui se stabilisent (...) et des chiffres sur la Chine un peu moins dramatiques que prévu (...) le marché ne devrait pas aller plus bas pour le moment", avance Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée.

Le commerce extérieur chinois s'est contracté de 7% en 2015, plombé par un plongeon de 13,2% des importations, tandis que les exportations ont reculé de 1,8%. Les analystes s'attendaient à un recul plus marqué, notamment pour les exportations.

"Ces chiffres ne sont pas brillants" concède M. Rozier, "mais c'est tout de même un soulagement car ils sont meilleurs que prévu".

Ces indicateurs rassuraient les investisseurs au moment où les marchés chinois bénéficient d'une accalmie, due notamment au fait que la banque centrale chinoise a décidé d'enrayer la dépréciation de la devise chinoise.

Mais l'attitude optimiste du marché a quelque peu été estompée en fin de séance par la publication des stocks de brut américains qui ont augmenté de façon minime et inférieure aux attentes la semaine dernière.

Autre indicateur du jour, la production industrielle dans la zone euro est repartie en baisse en novembre, de 0,7%, après avoir progressé de 0,8% (chiffre confirmé) en octobre.

Sur le front des valeurs, Edenred a signé la plus forte progression du SRD (+8,2% à 16,35 euros) en réaction à l’annonce de la signature d’un accord avec la société brésilienne Embratec visant à regrouper leurs activités de gestion des frais professionnels au Brésil au sein d’une co-entreprise détenue à 65% par le groupe français.

Sodexo a grimpé de 2,7% à 91,22 euros à la suite de la publication d'un chiffre d'affaires du premier trimestre 2015-2016 en hausse de +9,6% à 5,6 milliards d'euros. Le géant de la restauration collective et des titres de services prépayés en a profité pour confirmer ses objectifs annuels : croissance interne du chiffre d’affaires de l’ordre de 3% et progression du résultat opérationnel de l’ordre de 8%.

Les valeurs pétrolières ont connu une séance positive avec la stabilisation du brut. Total a gagné +1,6% à 37,85 euros, tandis que Maurel & Prom a grimpé de +5,1% à 2,47 euros.

En bas de classement, CGG a chuté de 6,4% à 2,04 euros après l'annonce du lancement de son augmentation de capital (projet présenté le 7 décembre dernier) d'un montant brut d’environ 350 millions d'euros qui doit financer du plan de transformation de l'entreprise. L'opération s'annonce fortement dilutive avec une multiplication par trois du nombre de titres.

Plusieurs valeurs de biotechnologie ont subi de nettes corrections, à l'image de Celyad (-7%), Adocia (-4,1%), DBV Technologies (-3,2%), ou encore Cellectis (-1,94%).

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...