Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La prudence reste de mise, Paris ralentit la cadence
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : La prudence reste de mise, Paris ralentit la cadence

BourseBourse

(Tradingsat.com) - Les marchés européens peinent à trouver leurs marques ce mercredi à la mi-séance, la prudence restant de mise en l’absence d’avancées majeures dans le débat budgétaire aux États-Unis, où de nouvelles statistiques économiques sont attendues cet après-midi. Faute de compromis d'ici la fin du mois, une hausse automatique des impôts et une baisse drastique des dépenses publiques doivent entrer en vigueur le 1er janvier, ce qui pénaliserait lourdement la première économie mondiale.

Les investisseurs prendront connaissance à 14h15 de l'enquête ADP sur l'emploi et à 16h des commandes à l’industrie de novembre. Par ailleurs, les ministres des Finances de l’Union européenne ont affiché leurs dissensions hier notamment sur le dossier de l’Union bancaire. Les points de désaccord sont nombreux entre Paris et Berlin ainsi qu’entre les pays appartenant à la zone euro ou uniquement à l’Union européenne, rapporte un analyste parisien.

Enfin, le Mécanisme européen de stabilité (MES) a annoncé mercredi avoir levé près de 39,5 milliards d'euros d'obligations à court terme pour la recapitalisation des banques espagnoles. Cet argent sera transféré au fonds public espagnol d'aide au secteur financier (Frob) dans les prochains jours, a précisé le MES dans un communiqué.

La Bourse de Paris a ralenti la cadence depuis ce matin. Le CAC 40 s’adjuge désormais 0,14% à 3 585 points après avoir inscrit un plus haut à 3 607,10 points, sur des sommets annuels. Parmi les valeurs qui se distinguent, citons Bouygues (+3,7%), soutenu par quelques soutiens en provenance de brokers dans un marché confiant sur les perspectives de redressement de la filiale télécoms.

EADS grimpe encore de 2,4% à 27,2 euros alors que Deutsche Bank a relevé son objectif de cours de 34 à 37 euros, tout en réitérant une recommandation "Achat", après une réunion investisseurs jugée encourageante.

Alcatel-Lucent poursuit sa remontée et signe un gain de 1,6% à 0,897 euro, en dépit de l’abaissement de la note par Moody’s. France Télécom grimpe de 1,4% sur des propos du PDG Stéphane Richard, qui a déclaré au Figaro que son accord d’itinérance conclu avec Free allait rapporter plus que prévu et que son cours de Bourse était "injustement déprim". A la baisse, Unibail-Rodamco (-1,7%), Michelin (-1%) ou encore GDF Suez (-0,4%).

Hors indice vedette, c’est Steria qui se distingue nettement en bondissant de plus de 7% suite à une note d’Exane. Le courtier dit que c’est le bon moment d’acheter le titre.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...