Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Chine et le pétrole continuent de peser sur le CAC 40
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 020.90 -0.24 % Temps réel Euronext Paris
5 027.19Ouverture : 5 027.19+ Haut : 5 003.58+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 5 032.76Clôture veille : 2 080 100 KVolume :

Cac 40 : La Chine et le pétrole continuent de peser sur le CAC 40

tradingsat

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé en baisse mercredi (-1,26%), dans un marché toujours préoccupé par le ralentissement de l'économie chinoise et l'érosion des cours du pétrole.

L'indice CAC 40 a perdu 57,16 points à 4.480,47 points, dans un volume d'échanges de 3,4 milliards d'euros. La veille, il avait pris 0,34%.

Le marché parisien avait ouvert en légère baisse, avant de perdre davantage de terrain, au point de lâcher plus de 2%, mais s'est repris un peu en toute fin de journée.

"Le marché reste déprimé par la situation en Chine qui revient au centre de l'attention des investisseurs en ce début d'année", observe Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

L'inquiétude des investisseurs sur le ralentissement économique du pays était croissante après de récents indicateurs.

Aux craintes liées à la deuxième puissance économique mondiale, s'est ajoutée une nouvelle chute des cours du pétrole qui a pénalisé la cote parisienne, souligne M. Tuéni.

Les prix du pétrole s'étaient enfoncé dans le rouge mercredi en cours d'échanges européens et avaient ouvert en forte baisse à New-York, dans un marché déprimé par l'excès d'offre et affecté par les tensions au Moyen-Orient.

Dans une moindre mesure, la place parisienne a été sensible en début de séance à l'annonce faite par la Corée du Nord de son premier essai de bombe à hydrogène, bien plus puissante que la bombe atomique ordinaire.

Sur le terrain des valeurs, le secteur pétrolier a souffert, Technip perdant 3,78% à 41,66 euros, Total 0,96% à 39,77 euros, Maurel et Prom 4,17% à 2,76 euros, CGG 3,05% à 2,54 euros ou Vallourec 4,02% à 7,71 euros.

Les valeurs industrielles ont également tiré le marché vers le bas à l'image de PSA Peugeot Citroën (-5,25% à 14,79 euros), Renault (-2,27% à 87,41 euros), Schneider Electric (-1,77% à 50,52 euros) et ArcelorMittal (-6,36% à 3,70 euros).

Le compartiment des biotechnologies a été une nouvelle fois très animé. Transgene s'est envolée de +44,1% à 3,66 euros, après l'annonce de l'inclusion du premier patient dans l’étude de phase 3 avec le produit Pexa-Vec pour le traitement d'une forme de cancer du foie avancé, le carcinome hépatocellulaire.

Neovacs a flambé de +16,95% avec l'obtention d'un nouveau financement de 5 millions d'euros dans le cadre du Programme des Investissements d`Avenir pour soutenir le développement clinique et industriel de son vaccin thérapeutique l`IFN alpha-Kinoïde.

De son côté, le spécialiste des robots chirugicaux Medtech a vu son cours de bourse bondir de +11,4% à 29,50 euros, en réaction à l'annonce de l'agrément de la FDA (Food and Drug Administration) pour la commercialisation de son robot ROSA Spine sur le marché nord-américain dans le cadre de procédures chirugicales mini-invasives de la colonne vertébrale.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...