Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La bourse de Paris stagne, un mois d'octobre porteur
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 528.82 -0.70 % Temps réel Euronext Paris
4 527.84Ouverture : 4 545.25+ Haut : 4 490.15+ Bas :
+0.02 %Perf Ouverture : 4 560.61Clôture veille : 3 254 440 KVolume :

Cac 40 : La bourse de Paris stagne, un mois d'octobre porteur

Bourse de parisBourse de paris

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris était en très légère baisse vendredi à la mi-journée (-0,22% à 4875 points), tentée par des prises de bénéfices au terme d'un mois d'octobre porteur. En effet, le marché parisien s'apprête à mettre un terme à un mois particulièrement favorable, puisqu'il prend près de 10% depuis fin septembre, principalement grâce aux politiques monétaires toujours généreuses des grandes banques centrales.

"Pour la dernière séance du mois, plusieurs statistiques sont attendues de part et d'autre de l'Atlantique mais ne devraient pas se substituer à l'influence de la politique monétaire sur les cours", observe le courtier Aurel BGC.

Les investisseurs ont bénéficié récemment d'une baisse des taux en Chine et des promesses de la Banque centrale européenne (BCE) qui devrait renforcer son soutien à l'économie, sans être troublés par le fait que la banque centrale américaine laisse la porte ouverte à un resserrement monétaire en décembre.

La Banque du Japon (BoJ) pourrait également en faire plus, même si elle a décidé vendredi de maintenir en l'état sa politique monétaire, alors qu'un certain nombre d'analystes pariaient sur de nouvelles mesures. La Bourse de Tokyo n'a pas tremblé et a terminé en hausse. "Sachant que le marché sera tranquille tout le mois de novembre au niveau de la politique monétaire, les marchés ont donc un peu de visibilité même si l'incertitude reste forte", note Aurel BGC.

La cote parisienne est animée par des résultats d'entreprises, dont plusieurs ont été salués. Airbus Group gagne 5,6% à 63,68 euros, s’affichant en tête du CAC 40. L’avionneur européen a publié un chiffre d’affaires en progression de 6% pour s’élever à 43 milliards d’euros sur les neuf premiers mois, reflétant « le renforcement du dollar US et la répartition favorable des livraisons d’avions commerciaux d’Airbus. »

Renault grimpe de son côté de 5,48% à 85,91 euros. Le constructeur automobile français a vu ses facturations monter de 9,4% à 9336 millions d’euros, dopées par ses deux filiales Nissan et Daimler.

BNP Paribas prend 1,45% à 55,09 euro. Dans un contexte de reprise progressive de la croissance en Europe, la première banque française cotée en termes d'actifs a vu son produit net bancaire grimper de 8,5% à 10 345 millions d’euros

En revanche, l'Oréal perdait 5,17% à 165,00 euros. En dépit d’un chiffre d’affaires en hausse de 13,2% en données publiées, le groupe de luxe spécialisé dans les produits cosmétiques offre pour la troisième année consécutive « une mauvaise surprise avec une croissance interne de 3,7%, bien inférieure à un consensus qui pouvait très légitimement anticiper au moins 4,5%, en raison de la base de comparaison la plus facile de l’année », commente Natixis.

Enfin, Showroomprivé chutait lourdement (-10,00% à 17,55 euros), pour ses premiers pas sur le marché après avoir réalisé son introduction en Bourse à 19,50 euros par action, soit le point bas de la fourchette prévue par la société.

S.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...