Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris soutenue par des rachats
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 764.07 +0.60 % Temps réel Euronext Paris
4 741.10Ouverture : 4 780.52+ Haut : 4 737.38+ Bas :
+0.48 %Perf Ouverture : 4 735.48Clôture veille : 304 133 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris soutenue par des rachats

(Tradingsat.com) - Après trois baisses consécutives et un début de séance hésitant, la Bourse de Paris a pris mardi de la hauteur dans le courant de l'après-midi pour finalement clôturer la journée en progression de +1,13% à 4 569,37 points.

Les investisseurs ont procédé à "un peu de rachats avant les grandes décisions" de la semaine, souligne Daniel Larrouturou, directeur général délégué de Diamant Bleu Gestion, même si globalement la tendance est plutôt à l'immobilisme, fait-il remarquer.

Les statistiques américaines du jour se sont révélées peu convaincantes, en particulier la production industrielle, qui a reculé de -0,4% en août au lieu de -0,2% attendu. Une mauvaise nouvelle dont pourrait toutefois se servir la Fed pour maintenir ses taux à leurs niveaux actuels.

La majorité des investisseurs attendent en effet de savoir si le Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (FOMC) se conclura jeudi soir par une remontée des taux directeurs de l'institution monétaire américaine, maintenus à zéro depuis 2008, une décision qui va "donner la direction sur les marchés pour les prochaines semaines", indique M. Larrouturou.

Si "la décision est très incertaine", il semble s'installer "une appréciation un peu moins négative de ce que pourraient être les conséquences d'une hausse des taux de la Fed, qui pourrait être interprétée comme un signal de confiance dans l'économie américaine", soutient-il par ailleurs.

Sur le terrain des valeurs, le secteur automobile a profité de l'embellie dans les immatriculations européennes en août, avec une hausse des ventes pour les constructeurs français qui a dynamisé Peugeot (+0,96% à 15,73 euros) et Renault (+1,41% à 74,20 euros).

EDF a été pénalisé (-3,58% à 16,95 euros) par un abaissement de sa recommandation à "sous-pondérer" contre "sur-pondérer" auparavant par la banque Morgan Stanley.

Hors indice phare, le secteur des biotechnologies a été particulièrement à l'honneur.

L'action Transgene s'est envolée de 18% dans des volumes significatifs de près de 1,3 million de titres échangés. L'action de la société biopharmaceutique a enregistré un brutal rattrapage après sa dégringolade de 42% en cinq séances.

Genfit a flambé de 15,6% à 40,2 euros. La mise au point par la société biopharmaceutique d'un outil diagnostique de la stéatohépatite non-alcoolique (ou NASH pour Non Alcoolic Steato Hepatitis), a suscité un fort engouement des investisseurs.

Enfin, DBV Technologies a bondi de +9,4% à 71,24 euros, soit la troisième meilleure performance du SRD. L'action de la société spécialisée dans le développement de solutions de diagnostic et de traitement des allergies alimentaires a profité de commentaires positifs de Morgan Stanley. Le broker américain a débuté le suivi de la valeur avec une recommandation "Surpondérer".

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...