Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris sous les 4000 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
5 089.64 +0.41 % Temps réel Euronext Paris
5 075.61Ouverture : 5 090.92+ Haut : 5 063.07+ Bas :
+0.28 %Perf Ouverture : 5 069.04Clôture veille : 3 148 200 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris sous les 4000 points

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - Pour la première fois depuis le 20 octobre 2014, la Bourse de Paris est repassée mardi sous le palier des 4000 points. Le CAC 40 a cédé 1,69% à 3.997,54 points au termes d'une séance empreinte d'une forte volatilité, entre un plus haut en journée à 4091,88 points et un plus bas à 3951,29 points.

Ce nouveau recul - après la chute de 3,2% de lundi - s'est opéré dans un volume d'échanges élevé de 5,5 milliards d'euros.

"Le stress est généralisé sur le marché", observe Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque, évoquant les craintes sur l'économie, le pétrole et désormais "le secteur bancaire qui est dans l'oeil du cyclone".

"La volatilité l'emporte sur la logique", note John Plassard, chez Mirabaud Securities. "Entre informations déprimantes sur le pétrole et stress bancaire, le coeur des investisseurs balance", observe-t-il.

Le secteur bancaire est resté sous pression face à plusieurs inquiétudes liées à la faiblesse des taux d'intérêt et à la fragilité de certains établissements de la zone euro.

"Le marché a peur que la combinaison de la crise pétrolière, du ralentissement économique et des taux bas provoquent des défauts de paiement" de plusieurs établissements notamment en Europe du sud, souligne M. Tuéni.

Les marchés continuaient de souffrir aussi de l'orientation des prix du pétrole qui poursuivaient leur glissade, le baril WTI reculant mardi soir sous les 29 dollars (-1,3 dollar à 28,4 dollars). Le brut était sous le coup d'un rapport de l'Agence internationale de l'énergie (AIE), qui s'est montrée pessimiste sur les perspectives de remontée des prix.

Sur le front des valeurs, le secteur bancaire a pesé lourdement sur la tendance. BNP Paribas a perdu 3,56% à 37,90 euros, Crédit Agricole 4,54% à 7,84 euros, Société Générale 4,38% à 28,83 euros et Natixis 5,46% à 3,86 euros.

Les titres pétroliers ont souffert, à l'image de Technip (-5,04% à 40,52 euros), Total (-3,58% à 36,81 euros). Surtout, CGG a plongé de 17,54% à un nouveau plus bas historique de 0,47 euro, tandis que Vallourec a chuté de 12,4% à un plus bas depuis mars 2000 de 3,46 euros.

Une nouvelle fois, ArcelorMittal a signé la plus forte baisse parmi les valeurs du CAC 40. Le cours de bourse du groupe sidérurgique a dévissé de 10,79% à 2,88 euros à la suite de l'abaissement de la recommandation à la fois de JPMorgan et ING.

Sur le segment des biotechnologfies, Genfit a largement surperformé le marché bondissant de +9% sur de (vagues) rumeurs d'OPA visant... la biotech concurrente américaine Intercept Pharmaceuticals, qui ont fait échos aux récentes rumeurs sur Genfit.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...