Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La bourse de Paris se reprend dans d'importants volumes
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 826.62 -0.50 % Temps réel Euronext Paris
4 816.98Ouverture : 4 842.97+ Haut : 4 800.39+ Bas :
+0.20 %Perf Ouverture : 4 850.67Clôture veille : 1 193 660 KVolume :

Cac 40 : La bourse de Paris se reprend dans d'importants volumes

cac 40cac 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a repris quelques couleurs vendredi, après trois jours de baisse consécutifs, soutenue par Wall Street, la hausse des matières premières et la baisse du dollar face à l'euro.

L'indice CAC 40 a progressé de +0,44% à 4 462,51 points, dans un volume d'échanges très élevé de 6,8 milliards d'euros. La veille, il avait perdu 0,45%.

"La tendance favorable à Wall Street, la bonne tenue des matières premières et l'accalmie sur l'euro permettent au marché de finir la semaine sur une bonne note", explique Andrea Tuéni, analyste chez Saxo Banque.

Les investisseurs n'ont pour autant pas pris trop de risques, le marché ayant du mal ces derniers temps à l'approche des 4.500 points.

"Il y a un manque de visibilité. Les marchés sont dans le flou et se posent de plus en plus de questions sur la faculté des banques centrales à apporter les solutions nécessaires pour lutter contre les maux économiques", signale M. Tuéni.

Cela dit, en affirmant vendredi qu'une baisse de taux restait dans l'arsenal de la BCE en cas de nouveaux chocs négatifs, Peter Praet, économiste en chef de l'institution, a contribué à soutenir le marché.

Par ailleurs, "le fait que l'euro redescende un peu permet néanmoins au marché parisien de respirer un peu, car le bond d'hier avait fait souffrir" la cote, souligne Xavier de Villepion, vendeur d'actions chez HPC.

Sur le front des valeurs, EDF a bondi (+10,57% à 10,80 euros) dans la foulée des déclarations du ministre des Finances, Michel Sapin, qui a assuré qu'une éventuelle recapitalisation de l'électricien, dont l'Etat est actionnaire à 84%, se ferait non pas par de l'endettement mais par la cession d'autres participations de l'Etat dans d'autres entreprises.

Les valeurs industrielles ont été recherchées à la faveur de la baisse de l'euro. Airbus Group a pris 1,80% à 60,60 euros, Safran 3,59% à 60,85 euros, PSA Peugeot Citroën 1,01% à 15,43 euros et Renault 0,88% à 85,75 euros.

JCDecaux a été pénalisé (-2,02% à 38,00 euros) après n'avoir pas pu remporter le contrat publicitaire du métro de Londres qui sera conservé par Experion.

Kering a bénéficié (+2,26% à 163,20 euros) du relèvement de sa recommandation à "surpondérer" contre "souspondérer" par Morgan Stanley.

Zodiac (+5,63% à 18,85 euros) a profité de la poursuite de la spéculation alors que le président du directoire, Olivier Zarrouati, a laissé la porte ouverte à un éventuel rachat.

Sur le segment des biotechnologies, Celyad a grimpé de 4,5% à 41,8 euros après confirmation par Bryan Garnier de sa recommandation d' "Achat" et de son objectif de cours de 81 euros.

Du côté des petites capitalisations, IT Link, société de services informatiques spécialisée dans les technologies embarquées, a vu son cours de bourse s'envoler +11,4% à 9,58 euros après la publication de ses résultats annuels.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...