Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris repasse sous les 4500 points
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 735.48 +0.87 % Temps réel Euronext Paris
4 709.89Ouverture : 4 748.51+ Haut : 4 688.58+ Bas :
+0.54 %Perf Ouverture : 4 694.72Clôture veille : 4 863 280 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris repasse sous les 4500 points

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a fini en recul (-0,67%) mercredi, les investisseurs se montrant timorés à la veille d'une réunion de la Banque centrale européenne et d'une autre de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep).

L'indice CAC 40 a perdu 30,23 points à 4.475,39 points, dans un volume d'échanges limité de 2,9 milliards d'euros. La veille, il avait lâché 0,53% après cinq séances dans le vert consécutives.

Après avoir ouvert ses portes à l'équilibre, le marché parisien s'est enfoncé progressivement au fil de la séance.

"La cote avait pris pas mal de hauteur la semaine dernière, mais elle manque de catalyseurs pour aller plus haut et temporise d'autant que le mois de juin est très chargé" avec en particulier le référendum au Royaume-Uni, a résumé Renaud Murail, un gérant de Barclays Bourse.

"Les chiffres chinois publiés ce matin, même s'ils étaient sans surprise" ont pesé, tout comme l'incertitude autour des banques italiennes, dont "les titres ont testé de nouveaux plus bas", a-t-il ajouté en notant que le fonds de sauvetage mis en place par le secteur lui-même "n'arrive pas à convaincre les marchés".

La prudence a également été prégnante avant une réunion de la Banque centrale européenne et un sommet de l'Opep jeudi, puis le rapport mensuel sur l'emploi américain en mai vendredi.

"L'enjeu pour le président de la BCE, Mario Draghi, demain sera de convaincre que cela va mieux sur le front de l'inflation, tout en rassurant sur le fait que la BCE ne va pas baisser la garde", a estimé M. Murail.

Sur le front des valeurs, le secteur bancaire, qui s'était récemment relancé, a tiré le marché vers le bas, à l'image de BNP Paribas (-1,82% à 48,86 euros), Crédit Agricole (-2,08% à 8,84 euros) et Société Générale (-2,24% à 36,16 euros).

Vivendi a reculé de 0,90% à 17,67 euros. Sans grande surprise, le groupe a réussi à prendre le contrôle de Gameloft (+0,13% à 7,99 euros) à l'issue de son offre publique d'achat (OPA) hostile qui s'achevait vendredi soir.

Plusieurs recommandations d'analystes ont animé le marché.

Veolia a profité (+1,04% à 20,39 euros) d'un relèvement de recommandation par Bank of America-Merrill Lynch, tout comme Michelin (+1,38% à 92,60 euros) par Morgan Stanley et Technicolor (+3,33% à 6,17 euros) par cette même banque.

En revanche, Eutelsat a souffert (-4,02% à 17,20 euros) d'une note de Barclays.

Dans le secteur de la santé, Pixium Vision a bondi de +6,1% à 7,83 euros après le feu vert de l’autorité réglementaire du Royaume-Uni pour démarrer une étude clinique avec son système bionique de restauration visuelle IRIS II chez des patients devenus aveugles d’une rétinite pigmentaire.

La société de biotechnologie Adocia a grimpé de 4,4% à 56,91 euros à la suite de l'annonce des résultats principaux positifs d'un essai clinique de phase 1 évaluant sa formulation d'insuline ultra-rapide BioChaperone Lispro.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...