Bourse > Cac 40 > Cac 40 : La Bourse de Paris presque stable
CAC 40CAC 40 PXI - FR0003500008PXI - FR0003500008
4 694.72 +1.36 % Temps réel Euronext Paris
4 676.61Ouverture : 4 694.72+ Haut : 4 658.73+ Bas :
+0.39 %Perf Ouverture : 4 631.94Clôture veille : 2 866 020 KVolume :

Cac 40 : La Bourse de Paris presque stable

CAC 40CAC 40

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a terminé presque stable lundi (+0,04%), ayant le plus grand mal à se ressaisir après quatre jours de baisse, freinée par les incertitudes entourant le Brexit et la politique monétaire américaine.

L'indice CAC 40 a pris 1,60 point à 4.423,38 points, dans un volume d'échanges très faible de 2,1 milliards d'euros. Vendredi, il avait lâché 0,99%.

Le marché parisien a limité toute prise de risques tout au long de la séance, même s'il s'est installé un temps dans le vert dans l'après-midi, dans la foulée d'une ouverture en hausse de Wall Street.

"La politique monétaire de la Fed et le Brexit sont les deux principales incertitudes pour les marchés, ce qui justifie un comportement prudent", a souligné à l'AFP Frédéric Rozier, conseiller de gestion chez Meeschaert Gestion Privée.

En particulier, le référendum sur le Brexit, prévu le 23 juin, "est dans l'esprit de tous les investisseurs et les poussent à être peu présents sur le marché", signale-t-il.

Sur le front des valeurs, le secteur pétrolier et des matières premières a été recherché, avec la hausse des cours du baril. Technip a pris 2,72% à 49,25 euros, Total 1,87% à 42,47 euros, Vallourec 2,74% à 3,26 euros et ArcelorMittal 2,96% à 4,72 euros.

Kering a gagné 2,23% à 151,35 euros après des nouvelles encourageantes sur Gucci, fleuron du groupe de luxe.

Air France-KLM a reculé (-5,42% à 6,84 euros), alors que Barclays a abaissé son objectif de cours sur la valeur. Par ailleurs, le SNPNC-FO et l'Unsa-PNC appellent les hôtesses et stewards d'Air France à une grève du 27 juillet au 2 août inclus, pour peser sur les négociations en cours concernant leurs rémunérations et règles de travail.

La Compagnie des Alpes a bondi (+6,02% à 17,27 euros) après avoir reçu "des marques d'intérêt" d'investisseurs pour entrer à son capital, mais affirme, dans un communiqué, qu'"à ce jour, aucune décision n'a été prise".

Nexans a chuté de 6,76% après que Goldman Sachs a dégradé son opinion sur le spécialiste des câbles à "Neutre" et retiré le titre de sa "conviction list".

Sur le segment des biotechnologies, Neovacs a gagné 2,15% après l'avis favorable des autorités réglementaires de différents pays européens pour l’étude clinique de phase IIa de son vaccin thérapeutique IFNα Kinoide dans la dermatomyosite.

F.B. avec AFP

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...